Sommaire

Vous avez un problème de thyroïde

Vous avez un problème de thyroïde© Adobe StockLe fait d’avoir froid en permanence ne doit pas être considéré à la légère car il peut constituer un signe d’une pathologie sous-jacente. Si vous vous sentez également constamment épuisé et que vous notez une prise poids conséquente sans raison particulière, il pourrait bien s’agir d’une hypothyroïdie, qui implique que le corps contrôle moins bien la température interne.

C'est quoi ? "La thyroïde joue le rôle de régulateur. Si elle ne fonctionne pas comme il faut, le métabolisme de base qu’elle contrôle est trop bas, donc il n’y a pas assez d’énergie dégagée", précise Nina Cohen-Koubi. Une simple prise de sang suffit à savoir si la glande thyroïde produit suffisamment d'hormones thyroïdiennes et le médecin généraliste donnera en fonction le traitement adéquat.

Vous avez une mauvaise circulation sanguine

Une mauvaise circulation sanguine peut signifier un rétrécissement des diamètres des vaisseaux, causant de nombreux symptômes dont cette sensation de froid qui ne vous quitte pas.
C'est quoi ? "C’est le cas lorsque l’on souffre d’artérite des membres inférieurs, quand les artères des jambes sont obstruées" explique Nina Cohen-Koubi, médecin et nutritionniste à Paris, "les premiers concernés sont les fumeurs".

Mais aussi : si vous sentez que ce sont particulièrement vos doigts et orteils qui sont gelés et engourdis, il s’agit peut-être du syndrome de Raynaud.

C'est quoi ? Un trouble de la circulation bénin qui se traduit par une "vasoconstriction au niveau des extrémités", explique le Dr Armelle Marcilhacy, médecin nutritionniste à Lyon. D’origine inconnue, la maladie ne bénéficie pas de traitements.

Vous avez une carence en fer

Vous avez une carence en fer© Adobe StockSi en plus de vos frissons, vous constatez que votre visage est très pâale, il s’agit peut-être d’une anémie en fer, l’une des causes les plus courantes. Il peut également s’agir d’une carence en vitamine B ou d’acide folique.

C'est quoi ? Les plus touchées sont les femmes, raison des règles qui reviennent chaque mois. Cet oligo-élément minéral est essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. "Le fer se fixe à l’hémoglobine pour aider les globules rouges à transporter l’oxygène dans le sang", précise la médecin nutritionniste Nina Cohen-Koubi. Ce processus essentiel pour que le corps puisse réguler sa température sera mis à mal si les tissus sont moins bien oxygénés.

Que faire ? Privilégiez les aliments riches en fer : lentilles, œuf, viande rouge, haricots secs, chocolat), mais si ce symptôme persiste, consultez un généraliste qui fera un bilan sanguin.

Votre organisme est fatigué

Votre organisme est fatigué© Adobe StockLa température du corps est l’une des nombreuses choses qui dépendent de votre bon sommeil. Des nuits très courtes ou une fatigue chronique peuvent avoir un impact sur le système nerveux et ses mécanismes, dont l’une des missions est la régulation du corps. Quand notre corps est fatigué, il produit moins d'énergie, ce qui peut se traduire par une baisse de notre température.

Que faire ? Mieux vaut ne pas se priver de fermer les yeux le plus tôt possible. En clair, il n’est pas rare que la fatigue entraîne une frilosité, car elle impacte le métabolisme. "Le corps se met au repos, c’est ce que l’on appelle l’hypométabolisme", explique le Dr Armelle Marcilhacy. En journée, même si vous avez tout sauf envie de bouger, essayez de marcher un peu, afin de faciliter la circulation sanguine car selon Nina Cohen-Coubi, "plus on est immobile, moins la circulation sera efficace".

Vous avez une carence en vitamine B12

Vous avez une carence en vitamine B12© Adobe StockLes causes d’une frilosité excessive peuvent se trouver dans votre assiette, ou plutôt ce que vous ne mettez pas dedans. La carence en vitamine B12 peut s’expliquer par ce signe d’alerte.

C'est quoi ? Présente en très grande majorité dans les produits d’origine animale et laitiers cette vitamine joue un rôle essentiel dans la formation des globules rouges, dont le rôle est de transporter l’oxygène dans le sang. "Elle intervient sur le métabolisme, mais en général nous en avons toujours une bonne réserve", affirme le Dr Armelle Marcilhacy, médecin nutritionniste à Lyon.

Un manque de vitamine B12 peut s’expliquer par un régime végétalien ou un défaut d’absorption au niveau de l’intestin. Outre une impression de froid permanent, cet état peut conduire à une fatigue chronique.

Vous êtes en hypoglycémie

Vous êtes en hypoglycémie© Adobe StockSi vous êtes fatigués et que vous sentez une sensation de faim vous assaillir, vous êtes peut-être dans une légère hypoglycémie.

C'est quoi ? Cette baisse d’énergie subite, si elle est chronique, montre qu’il faut ajuster son alimentation car cela signifie généralement que l’apport en calories n’a pas été suffisant pour créer assez de chaleur corporelle. "Le taux de glucose est en baisse, donc il faut normaliser le taux de sucre dans le sang avec un jus de fruits par exemple", conseille Nina Cohen-Koubi. D’ailleurs, les personnes qui rapportent davantage de ressentir cette sensation de frilosité sont celles dont l’indice de masse corporelle ne dépasse pas 18,5. En effet, leur métabolisme tourne au ralenti, et leur faible niveau de graisse ne les isole pas assez du froid.

Vous êtes diabétique

Vous êtes diabétique© Adobe StockLes personnes diabétiques sont plus sensibles que les autres au froid et à la chaleur. Car un taux trop élevé de glucose dans le sang, caractéristique du diabète de type 2, peut être la cause selon le Dr Nina Cohen-Koubi.

Pourquoi ? "Tous les vaisseaux sanguins sont impactés et il y a une destruction progressive de leur paroi, ce qui peut entraîner des troubles circulatoires". Cette impression peut aussi s’expliquer par le fait que les personnes diabétiques peuvent être atteintes d’une grave complication : la neuropathie périphérique, une maladie qui affecte les nerfs notamment responsables de l’envoi de signaux au cerveau quant à la bonne température corporelle.

Vous êtes déshydraté

Vous êtes déshydraté© Adobe StockN’oubliez pas de bien boire si vous attrapez un coup de froid, même si vous n’en ressentez pas l’envie. En effet, une déshydratation peut renforcer vos frissons. "Les personnes âgées doivent faire très attention, ainsi que les malades ou ceux qui souffrent de diarrhées", précise le Dr Armelle Marcilhacy.

Pourquoi ? S’il est aussi important de consommer environ 1,5 litre d’eau par jour c’est aussi parce que l’eau qui compose à 65% notre corps a parmi ses multiples effets de réguler la température interne du corps. C’est elle qui le refroidi après un effort (transpiration) c’est aussi elle qui "aide au maintien d’une température constante à l’intérieur du corps", explique le CNRS. Par ailleurs, une bonne hydratation aide également à mieux affronter les changements de température.

Vous avez consommé de l’alcool

Vous avez consommé de l’alcool© Adobe StockL’alcool fournit des calories à notre organisme mais celles-ci ne contiennent pas de nutriments ou d’éléments bénéfiques comme les vitamines et les minéraux. Notre corps va donc les dissiper sous forme de chaleur.
On a souvent une impression de chaleur en le consommant, mais l'alcool ne nous réchauffe pas du tout : en faisant affluer la chaleur à la surface de notre corps, il transporte notre chaleur interne vers l'extérieur.

Vous suivez un régime alimentaire trop strict

Vous suivez un régime alimentaire trop strict© Adobe StockLa moitié de nos dépenses caloriques quotidiennes est consacrée à maintenir une température corporelle stable (thermogenèse). Quand la température extérieure baisse, on a donc besoin de plus de calories
Si on ne consomme pas assez de calories pour assurer une thermogénèse efficace, l’organisme ne peut maintenir sa température, et on a froid.

Vous avez consommé des médicaments

Vous avez consommé des médicaments© Adobe StockL’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament) prévient que de nombreux médicaments peuvent causer ou aggraver une hypothermie. C’est par exemple le cas des neuroleptiques, des vasodilatateurs, des barbituriques, de certains hypertenseurs et antiépileptiques …
Il est donc capital de toujours bien lire la notice des médicaments que l’on consomme.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Merci au Dr Nina Cohen-Koubi, médecin nutritionniste à Paris
Merci au Dr Armelle Marcilhacy, médecin nutritionniste à Lyon

Vidéo : Pourquoi vous avez souvent froid

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.