Occlusion intestinale chez bébé : 3 signes

Publié le 24 Août 2018 par La Rédaction Médisite
L'occlusion intestinale du bébé est une urgence vitale. Elle peut en effet compromettre la santé de bébé par ses complications comme la péritonite qui peut aller jusqu'au décès. Reconnaître l'occlusion intestinale du bébé est donc primordial.
Publicité

6752014-inline-500x333.jpg© Istock

Quels sont les signes de l'occlusion intestinale du bébé ?

L'occlusion intestinale est une urgence absolue pour le bébé. Les principaux symptômes sont un arrêt complet des matières et des gaz, des vomissements et un abdomen très ballonné. Le bébé est fatigué, pâle, apathique et refuse toute alimentation. De la fièvre peut accompagner ces symptômes. La première cause d'occlusion à rechercher chez le nourrisson est l'invagination intestinale. La principale complication est la péritonite avec une perforation intestinale. Sans traitement urgent, celle-ci peut provoquer le décès.

Publicité
Publicité

Que faire face à des symptômes d'occlusion intestinale du nourrisson ?

Lorsqu'un nourrisson présente des symptômes d'occlusion intestinale, il doit être conduit le plus rapidement possible aux urgences pédiatriques. Il ne faut pas forcer l'alimentation ni tenter de faire boire le bébé. Une perfusion assurera son hydratation. Une radiographie de l'abdomen et une échographie sont souvent suffisantes pour faire le diagnostic, et le traitement est, la plupart du temps, chirurgical. Si l'occlusion intestinale est prise en charge suffisamment précocement, elle ne laissera pas de séquelles. La reprise de l'alimentation se fera progressivement en fonction de la reprise du transit intestinal.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X