Kyste dans le cou chez l'enfant : la masse cervicale

Des masses cervicales chez l’enfant peuvent apparaître à tout âge. Entre kyste et ganglions dans le cou, il est parfois difficile de faire la différence. Quel comportement adopter face à un enfant malade ?

Publicité

6592791-inline-500x333.jpg© Istock

Masse cervicale : kyste ou ganglion ?

Un kyste correspond à une cavité anormale située dans un organe ou un tissu et qui renferme une substance liquide, solide ou encore gazeuse. Il existe une multitude de variétés de kystes qui peuvent être bénins ou malins. Il est tout à fait possible de confondre une petite masse cervicale comme un lipome (kyste graisseux de la taille d’une noisette) avec un ganglion. Les ganglions dans le cou sont des ganglions lymphatiques qui jouent un rôle primordial pour la santé de l’enfant car ils constituent une sorte de réserve du système immunitaire. L’affection de ces ganglions, l’adénopathie, s’illustre par une augmentation de leur volume. On lui rattache généralement 3 causes possibles : inflammatoire, infectieuse ou tumorale. Quoi qu’il en soit, l’apparition d’une masse cervicale chez l’enfant doit faire l’objet d’une consultation médicale pour en identifier rapidement la cause.

Publicité
Publicité

Enfant malade : un diagnostic difficile

Le cas d’un enfant malade est souvent difficile à diagnostiquer car, par nature, il est souvent sujet aux ganglions qui augmentent de volume pendant plusieurs jours et qui correspondent généralement aux infections ORL en tout genre, petites plaies diverses et écorchures qui font partie de son quotidien. Cette masse doit être inférieure à 1 cm de diamètre, mobile et indolore. Si un gros ganglion apparaît dans le cou de l’enfant, qu’il est dur au toucher, inflammatoire et douloureux, il est impératif de consulter un médecin.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X