Des chercheurs néo-zélandais mettent en garde contre la prise de compléments de calcium et un risque cardiovasculaire. Ces gélules sont généralement utilisées pour combattre l'ostéoporose. Dans leur étude, relayée par le média anglais le DailyMail, ils affirment également que les bénéfices de ces cachets seraient trop faibles par rapport aux risque d'effets secondaires sur le cœur. "La réduction infime des fractures est contre balancée par des effets secondaires modérés comme la constipation et des effets secondaires graves comme des maladies cardiovasculaires ou des calculs rénaux", expliquent les chercheurs.

Le calcium ne réduirait pas le risque de fracture

Les scientifiques ont également découvert durant leurs recherches que le calcium n’agirait pas sur le risque de fracture, comme la plupart des personnes le pensent. Selon leur étude, la prise de calcium n’augmenterait la densité minérale de l’os que de 2%. De plus, ils n’ont trouvé aucune preuve clinique que le calcium pouvait prévenir des risques de fractures. Pour aboutir à ces conclusions, les chercheurs se sont penchés sur une douzaine d’études et des rapports cliniques antérieurs. "Ces résultats suggèrent aux médecins de ne pas recommander de compléments de calcium ou alors par des sources alimentaires", propose l’équipe.

A lire aussi :

Vidéo. Le fonctionnement du coeur

Vous aussi participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Vidéo : Des images incroyables du coeur humain

mots-clés : Santé au quotidien
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.