Dépistage : quels examens passer à partir de 60 ans ?

Généraliste, ORL, cardiologue... À partir de 60 ans, certains "rendez-vous" santé ne doivent pas être loupés. Le point sur les consultations importantes à retenir.

Poumons, organes génitaux, cœur... En vieillissant, certaines parties de notre corps méritent d'être plus surveillées, et cela est d'autant plus vrai lorsque l'on passe la barre des 60 ans. Nous vous listons donc aujourd'hui l es examens cruciaux à ne pas louper à cet âge. 

Que se passe-t-il dans le corps à 60 ans ?

En vieillissant, le corps change. Le taux d'hormones diminue significativement, la structure du cerveau et du système nerveux se modifient, le poids fluctue, et le cerveau se dégrade progressivement.

La baisse du nombre de neurones et les troubles de la circulation cérébrale entraînent des pertes de mémoire et des difficultés à se concentrer, qui débouchent sur de graves maladies : Alzheimer, Parkinson, etc. 

De même, à partir de cet âge, des troubles du sommeil commencent à apparaître : on dort moins et moins bien. 

Du côté des yeux, le risque de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge, ndlr) devient de plus en plus important à partir de 60 ans, puisqu’il touche environ 10% de la population de cet âge.

La fonte musculaire, qui favorise la perte d'équilibre, et les maladies chroniques entraînent également une lente perte d’autonomie. Maintenir un effort physique sur une longue durée devient de plus en plus difficile.  

Les activités du quotidien, comme monter des escaliers, se baisser ou encore s'agenouiller entraînent diverses douleurs (problèmes d’arthrite, d’arthrose, de cervicales...). 

Quant aux os, ils sont aussi affectés par le vieillissement : ils perdent plusieurs centimètres et ce processus s'accélère avec les années.

Une perte d'audition peut aussi survenir, puisque ce problème affecte une personne sur trois dès 65 ans.

Enfin, l'âge entraîne d’autres changements physiologiques comme la prise de poids, le dessèchement de la peau, une baisse de la résistance immunitaire ou encore une perte de dents.

Comment rester en forme à cet âge ?

Premier conseil : faire du sport régulièrement. Cela permet de rester en forme et de garder un corps tonique. L'activité physique renforce à la fois la structure musculaire et le  cœur.

En outre, stimuler son cerveau est primordial. Pour ce faire, les experts recommandent de garder des interactions sociales (la qualité des relations que la personne âgée entretient avec ses proches joue aussi un rôle important, ndlr), de lire, de jouer à des jeux de société (échecs, dominos, cartes...), afin de maintenir ses compétences intellectuelles et mentales.

Bien s'alimenter 

Tout au long de notre vie, mais encore plus à partir de 60 ans, l'alimentation joue un rôle primordial pour rester en bonne santé.

Celle-ci doit bien entendu être équilibrée et doit mettre à l'honneur les fruits, les légumes, les céréales complètes, les légumes secs...

Les produits laitiers sont également importants : les seniors doivent consommer plus de calcium afin de prévenir les risques osseux. 

En cas de coup de "fatigue", des compléments alimentaires (vitamines, minéraux, acides gras...) peuvent être recommandés pour booster la santé et le tonus de la personne concernée.

Ceux-ci permettent également de combler certaines carences (par exemple, les personnes âgées connaissent parfois des déficits en B12, une vitamine présente dans la viande). 

 

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Santé