Il n'y a pas que la lumière du soleil dont il faut se méfier pour garder une peau en bonne santé. Les selfies (photo de soi réalisée avec un smartphone) aussi sont néfastes, comme l'a découvert une jeune blogueuse anglaise qui relate son expérience au média britanniqueDaily Mail. Mehreen Baig, 26 ans, prenait jusqu'à 50 photos d'elle par jour qu'elle postait sur Instagram. Préoccupée par les possibles effets de la lumière bleue de son téléphone sur sa peau (taches de rousseur, pores plus grands, cernes) et d’autres appareils comme son ordinateur, elle décide de la faire examiner par un dermatologue.

Des dégâts aussi en profondeur de la peau

"Des études scientifiques récentes ont suggéré que la lumière à haute énergie visible cause des dommages à la peau, conduisant à son vieillissement accéléré. Je me demandais si cela pourrait être la raison pour laquelle je remarquais des problèmes de peau qui n'ont jamais été là auparavant", écrit-elle. Son dermatologue lui explique que la pollution, le soleil et ce type de lumière conduisent effectivement à des lésions de la peau. Leur combinaison crée une réaction chimique connue sous le nom d’oxydation.

Son examen révèle qu'outre les dégâts prédominants comme la pigmentation et les taches brunes, cette lumière provoque des dommages invisibles à l'oeil nu car elle pénètre très profondément. La crème solaire ne peut pas la protéger dans ce cas mais pour garder une peau jeune, la blogueuse conseille "d'utiliser un sérum antioxydant qui va ralentir et inverser le processus d’oxydation". Le dermatologue recommande, lui, de combiner un nettoyant doux le matin, un sérum antioxydant et une crème solaire.

Vidéo. Les soins de la peau à 40 ans avec L'Oréal Paris

Faites le bilan sur votre carrière pour trouver enfin la voie qui vous correspond. C'est 100% finançable par votre CPF

Vidéo : Les soins de la peau à 40 ans avec L'Oréal Paris

mots-clés : Santé au quotidien
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.