Sommaire

Commencer par prendre du paracétamol

Commencer par prendre du paracétamolLesquels : Dès les premiers symptômes, les antalgiques (paracétamol) sont les premiers médicaments prescrits pour soulager la douleur*. "Les AINS** par voie orale peuvent être proposés en cas de crise d'arthrose aux douleurs importantes. Ils aident à réduire les symptômes et le niveau d'inflammation", explique le Pr Cortet. Sont ajoutés parfois des décontractants musculaires qui aident à atténuer les raideurs des muscles du cou et permettent aux personnes concernées de retrouver une mobilité au niveau de la nuque. Consultez votre médecin traitant ou un rhumatologue.


Contre-indications : Les AINS par prise orale ont l'inconvénient d'entraîner des effets secondaires digestifs comme des risques d'ulcère. Pour prévenir ces complications, des traitements peuvent être prescrits de manière concomitante (inhibiteurs de la pompe à protons).

* La douleurs résulte le plus souvent d’une poussée congestive dont la durée est de l’ordre de quelques jours. Elle n’excède pas 3 à 4 semaines.
** anti-inflammatoire non stéroïdien

Vidéo. L'arthrose

Muscler le cou au quotidien

Muscler le cou au quotidienPourquoi : La pratique quotidienne d'exercices appris chez un kiné est conseillée pour renforcer la musculature, protéger les articulations, préserver leur souplesse et réharmoniser les courbures du cou. "Ce n'est qu'en cas de douleurs aiguës (crise d'arthrose avec inflammation...) qu'il est conseillé une immobilisation de la nuque pendant quelques jours avec un collier cervical. Pas plus car au-delà, la fonte musculaire augmente le risque de récidives des douleurs cervicales" explique le Pr Cortet.
Type d'exercice que vous pouvez faire au quotidien : Pour muscler votre cou, croisez vos mains derrière la tête, coudes écartés sur les côtés et rentrez le menton. Poussez votre tête avec vos mains vers l'avant tandis que votre tête résiste en poussant vers l'arrière. Répétez en pression brève 15 à 20 fois.

Un bon oreiller et des séances de piscine !

Un bon oreiller et des séances de piscine !Parce qu'on ne guérit pas de l'arthrose cervicale, mieux vaut adopter un mode de vie qui vise à atténuer la douleur.
Pour cela :
- utilisez un oreiller ergonomique spécial cervicales ou ni trop gros, ni trop plat.
- déterminez les mouvements et les positions provoquant les douleurs et évitez-les le plus possible.
- évitez les positions du cou statique sur une trop longue durée, devant un écran d'ordinateur ou un bureau.
- évitez de porter des charges lourdes.
- pratiquez une activité physique comme la natation (nage sur le dos) ou la marche à pied qui permet de maintenir une musculature protectrice au niveau du cou et du dos.

Sachez-le : L'arthrose cervicale est un phénomène qui évolue sur plusieurs années. Avec l’âge, l'enraidissement de la colonne vertébrale a tendance à progresser alors que les douleurs s’atténuent.

Porter une minerve en cas de grosses douleurs

Porter une minerve en cas de grosses douleursA quel moment : Si la douleur devient difficile à supporter, le port d'un collier cervical en mousse peut être préconisé.
Pourquoi : Il permet de conserver une certaine chaleur, ce qui entraîne un soulagement de la douleur et une décontraction des muscles. Il soutient ensuite l'articulation, l'aidant dans son rôle de support.
Combien de temps : Quelques jours. "Pas plus car au-delà la fonte musculaire augmente le risque de récidives des douleurs cervicales" prévient le Pr Cortet.

Tester l'acupuncture

Tester l'acupuncturePourquoi : Cette approche n’est pas spécifique de l’arthrose cervicale "cependant, si les douleurs ne répondent pas aux antalgiques usuels, on ne risque rien à essayer", explique le Pr Cortet. Tout dépend ensuite du médecin acupuncteur. C'est lui qui déterminera le nombre de séances.

Faire une cure thermale en complément

Faire une cure thermale en complémentPourquoi : La crénothérapie ou cure thermale a des effets sur la douleur et la mobilité, comparables à ce qui est observé pour les autres traitements de l'arthrose. Il s'agit d'une véritable alternative et un complément aux médicaments, avec peu d'effets secondaires.
Les stations thermales les plus indiquées : Dax, Aix-les-Bains et celles de la chaîne du Soleil.
Comment s'y prendre : Pour être pris en charge, votre médecin traitant ou rhumatologue doit vous prescrire une cure d'au moins 18 jours. C'est lui qui choisira la station la plus adaptée à votre affection. Vous aurez à envoyer à votre caisse d'assurance maladie le formulaire Cerfa n°11139*02*. La cure est prise en charge à hauteur d'environ 65%. Il est possible qu'une partie des frais de séjour et du transport puissent également être remboursés. Renseignez-vous.

> Un expert santé à votre écoute !

Vidéo : L'arthrose

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.