Le rhumatisme n’est pas une pathologie à proprement parler. Il s’agit d’un terme générique désignant l’ensemble des atteintes provoquant des douleurs articulaires comme la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante ou encore l’arthrose. Selon le sondage IFOP "Les Français et les rhumatismes" mené pour l’Inserm et Ensemble contre les Rhumatismes en 2016, plus de 9 Français sur 10 reconnaissent avoir déjà souffert de douleurs articulaires. Un sur deux avait même mal pendant le questionnaire. Pour beaucoup des 12 millions de Français qui en sont victimes, les douleurs sont encore plus importantes l’hiver. Pourquoi une mauvaise météo semble attiser ce mal ?

Les rhumatismes influencés par le climat ?

De nombreux patients souffrant de rhumatisme mettent en cause la météo lors de la survenue de leurs crises. Toutefois, ils ne s'entendent pas sur l’élément déclencheur. Certains assurent que l’humidité est responsable de leurs articulations douloureuses. Pour d’autres, le fautif est le froid. Et les travaux sur le sujet sont tout aussi contradictoires.

Des chercheurs néerlandais qui ont épluché les données sur le sujet, indiquent que 4 études remarquent un lien entre la hausse des températures et une baisse de la douleur articulaire, une est parvenue à la conclusion opposée. Et pour finir, cinq autres n'ont pas trouvé de lien entre la météo et les rhumatismes. Les scientifiques des Pays-Bas ont donc mené leur propre recherche. Ils ont découvert qu’une augmentation de 10% d’humidité faisait grimper le niveau de douleur de 1 sur une échelle de 100. Pour eux, cette différence est trop faible pour être scientifiquement significative.

Alors pourquoi les douleurs semblent plus vives ?

Interrogé sur ce sujet par nos confrères de l’Agence Science Presse, Louis Bessette, rhumatologue au Centre de recherche du CHU de Québec, estime “lorsqu’on souffre, on cherche une cause. La météo devient le parfait bouc émissaire”.

Toutefois face aux nombreux propos recueillis, la médecine ne rejette pas totalement la possibilité que le temps ait une influence sur les douleurs articulaires. Certains spécialistes avancent qu’elles peuvent provenir des tremblements musculaires, générés par l’organisme, pour se réchauffer lorsqu’il fait froid ou encore être liée à une circulation sanguine moins rapide. Autre élément à prendre en compte, l’hiver est propice à la sédentarité. Or il s’agit d’un facteur d’aggravation des pathologies articulaires.

Pour le moment, un seul consensus est apparu clairement : il faut faire des recherches supplémentaires pour comprendre cette relation entre climat et douleur articulaire.

Si s’envoler vers des contrées plus chaudes ne semble pas être la solution contre les rhumatismes, d'autres éléments peuvent aider à prévenir les douleurs. Il est conseillé aux personnes souffrant de rhumatisme d’avoir :

  • une activité physique régulière ;
  • une alimentation équilibrée afin d’éviter, le surpoids et les carences en calcium et vitamine D ;
  • une bonne hygiène buccodentaire et de stopper le tabac : ces 2 facteurs de risques connus de la polyarthrite rhumatoïde.

Vous aussi participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Les rhumatismes sensibles à la météo ? Plutôt faux, Agence Science Presse, 25 juillet 2017

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.