Le plaisir sexuel diffère entre les deux sexes. Selon divers travaux, les hommes parviennent plus à l’orgasme que les femmes. Toutefois, une fois la jouissance atteinte, elle dure plus longtemps chez la gent féminine. Selon une récente étude publiée dans la revue Journal Of Sexual Medicine, les femmes ont trois types d’orgasmes différents. En effet, la recherche précise que lorsqu'elles arrivent au 7e ciel, les muscles de leur plancher pelvien présentent l'un des trois schémas suivants : la vague, le volcan ou l’avalanche.

James Pfaus, professeur de neurosciences à l'Université Charles de Prague (République tchèque), a confié que ces noms faisaient référence à la manière dont les "mouvements du plancher pelvien sont apparus pendant la montée vers l'orgasme et la libération de la tension à l'orgasme".

"La vague ressemble à des ondulations ou à des contractions successives de tension et de relâchement à l'orgasme", explique l'auteur de l'étude. Il ajoute : "l'avalanche roule sur une tension plus élevée du plancher pelvien avec des contractions qui abaissent la tension vers le bas pendant l'orgasme. Le volcan monte sur une tension inférieure du plancher pelvien, mais explose ensuite en tension et se relâche pendant l'orgasme."

Orgasme féminin : l’orgasme “vague” représente 50 % des cas

Cette étude s’est appuyée sur l’observation du plaisir intime de 54 femmes. Lors de la recherche, les bénévoles ont dû utiliser le vibromasseur Lioness, un appareil connecté par Bluetooth. Les chercheurs l'ont choisi, car il permet de détecter la force des contractions du plancher pelvien grâce à deux capteurs présents sur les côtés de l’objet. Les données étaient ensuite envoyées à un serveur Internet sécurisé.

Les volontaires devaient s'autostimuler chez elles avec le vibromasseur connecté, jusqu’à atteindre l’orgasme. Une fois ce dernier atteint, l’appareil devait rester allumé pendant deux minutes avant de pouvoir être éteint afin de pouvoir mesurer toutes les contractions. Le test a duré plusieurs jours. Les femmes ont également été invitées à effectuer un test de contrôle lors duquel elles n’atteignaient pas d’orgasme.

Les données ont montré que 50% des femmes avaient des orgasmes de type vague. Dix-sept participantes ont eu pour leur part des orgasmes dits "avalanches". 11 ont connu celui baptisé volcan.

L’étude a également conclut que chaque femme connaissait un seul type d’orgasme à la fois. Une personne ressentait le même type d'extase à chaque fois. Cependant, les auteurs ne savent toujours pas si cela est impossible ou seulement peu courant.

Une avancée dans la lutte contre les troubles de l’orgasme féminin

Malgré les limites de leurs travaux, les auteurs se félicitent de ces premiers résultats : “nous n'avons pas encore fini de collecter des données, mais une chose est devenue évidente, c'est que les observations de Masters et Johnson (chercheurs pionniers de la recherche pour l'amélioration sexuelle) selon lesquelles les femmes avaient un style de réponse sexuelle "prédominant", est confirmé par les réponses d'orgasme que nous voyons avec le vibromasseur.”

Les chercheurs estiment que davantage de recherches devraient être faites sur le sujet afin d’améliorer la vie sexuelle des femmes : "L'appareil a une bonne fiabilité test-retest et devrait être capable de détecter des différences dans les schémas d'orgasme en réponse aux traitements des troubles de l'excitation sexuelle, du désir et de l'orgasme."

Pour rappel, un sondage de 2018 publié dans The Conversation évoquait que seules 39% des femmes atteignent la jouissance à chaque rapport.

Sources

https://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-11096717/How-women-three-kinds-orgasm-categorised-wave-avalanche-volcano.htm

https://link.springer.com/article/10.1007/BF01542004

https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2021/09/Analyse_Ifop-Volet_1_2021.08.31.pdf

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.