Sommaire

Erreur 1 : Prendre du poids

Erreur 1 : Prendre du poids© IstockPourquoi : "Il n’y a pas vraiment de restriction alimentaire dans la prévention du psoriasis. En revanche, l’obésité est un facteur de risques et il est conseillé de faire un régime tout d’abord amaigrissant, puis de poursuivre avec une bonne hygiène alimentaire*. Perdre du poids entraîne une amélioration de la maladie", explique le Dr Mahé.

*le régime méditerranéen est notamment bénéfique pour la peau.

Erreur 2 : Utiliser du savon de Marseille pour se laver

Pourquoi : cela agresse la peau et entraîne la croissance de nouvelles plaques.

Que faire : les crèmes hydratantes sont conseillées surtout après la prise d’un bain ou d’une douche. L’hydratation aidant les plaques à desquamer et à disparaître. Utilisez également un gel nettoyant surgras sans savon ou un pain dermatologique pour éviter de dessécher la peau. "Bannissez en revanche le savon de Marseille très asséchant et du coup irritant", explique le Dr Mahé.

Et aussi : éviter de vous frotter la peau en vous séchant avec la serviette. Tapotez plutôt. Pour les cheveux, préférez les brosses à poils doux et maintenez le sèche-cheveux à au moins 20 cm de votre crâne au moment de les sécher.

Erreur 3 : Gratter les lésions... même quelques minutes !

Erreur 3 : Gratter les lésions... même quelques minutes !© Istock Q uelques minutes de grattage peuvent rallonger de 2 à 3 semaines la durée des squames. C’est un véritable cercle vicieux. Il est alors important de trouver la parade pour ne pas se gratter.

Pourquoi : "Le psoriasis va, entre autre, là où se trouve une irritation. Il faut alors mieux éviter de se gratter pour éviter que cela se propage", explique le Dr Mahé.

Que faire : on peut appliquer un traitement à base de cortisone au niveau local ou une crème très hydratante pour en venir à bout.

Sachez-le : ne baissez pas les bras devant le psoriasis. Il existe aujourd’hui de nombreux traitements pour y faire face, que cela soit pour l’adulte comme pour l’enfant. N’hésitez pas à consulter un spécialiste.

Erreur 4 : Boire de l'alcool

Erreur 4 : Boire de l'alcool© Istock

©Fotolia

Pourquoi: il est préférable de diminuer sa consommation d’alcool, sans totalement la bannir. "L’éthanol entraîne des perturbations physiologiques et, lorsqu’il est consommé en excès, un stress important pour les cellules, qui réagissent très rapidement. En plus, l’excès de boissons alcoolisées implique une utilisation plus importante des vitamines du groupe B, ce qui peut perturber la peau et les tissus en renouvellement", explique le Dr de Reynal, nutritionniste.

Erreur 5 : Ne pas se doucher tout de suite après le sport

Erreur 5 : Ne pas se doucher tout de suite après le sport© Istock Après un footing ou un entraînement de sport, mieux vaut se doucher dès que cela est possible.

Pourquoi : "La sueur est irritante pour la peau et il est préférable de ne pas attendre trop longtemps avant de se doucher", explique le Dr Mahé.

Erreur 6 : S’exposer trop longtemps au soleil

Erreur 6 : S’exposer trop longtemps au soleil© Istock Si le soleil est bénéfique sur le psoriasis, les coups de soleil l'aggravent et peuvent déclencher une poussée de psoriasis.

Pourquoi : les UV agissent sur les mécanismes cutanés responsables de l’apparition des plaques (inflammation, renouvellement trop rapide des cellules de la peau). "Il est recommandé de s’exposer au soleil doucement et modérément et de bannir les cabines à UV et les autobronzants.", explique le Dr Mahé.

Que faire : appliquez une généreuse couche d’écran solaire avec une protection d’au minimum 30.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Remerciements au Dr Emmanuel Mahé, dermatologue au centre hospitalier Victor Dupouy à Argenteuil.
Remerciements au Dr Béatrice de Reynal, docteur en nutrition et directrice de l’agence Nutrimarketing, et auteur du blog MiamMiamNUTRITION.
Remerciements à l’association France Psoriasis, reconnue d’utilité publique, dont la mission est d’informer, d’éduquer et d’accompagner les patients et les acteurs de santé. Plus d’informations au 01 42 39 02 55 - L’association a édité un conte pédagogique Théo et les Psorianautes destiné aux enfants de 6 à 11 ans sur la maladie. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.