Plaques rouges sur le corps : 9 causes possibles !

Ecouter l'article :

Certifié par nos experts médicaux MedisiteZona, urticaire, eczéma, allergie alimentaire… Les plaques rouges sur la peau peuvent être associées à différents symptômes et avoir des causes multiples. Alors, comment reconnaître chaque maladie ? Quand faut-il consulter ? Le point avec le Docteur Xavier Ballongue, médecin généraliste.
Plaques rouges sur le corps : 9 causes possibles !Istock
Sommaire

D'où viennent les plaques rouges sur le corps ?

Les boutons ou plaques rouges sur le corps proviennent de tellement de causes différentes, de la chaleur aux troubles hormonaux en passant par l'alimentation, qu'il est conseillé de consulter un médecin généraliste ou un dermatologue afin qu'il puisse poser un diagnostic précis.

Toutefois, les boutons rouges et les plaques sur la peau sont des manifestations qui se rencontrent plus fréquemment lors d'un changement d'environnement ou d'une période de la vie particulièrement préoccupante. Il peut notamment s'agir d'une maladie de peau telle que l'eczéma ou le psoriasis.

Il arrive également qu’une plaque rouge apparaisse en quelques minutes. Elle peut alors trouver son origine dans une allergie alimentaire.

Les plaques rouges, parfois en relief, sont la manifestation d’une réponse immunitaire non adaptée lorsqu’une personne consomme certains aliments. Elles peuvent s’accompagner de démangeaisons ou de manifestations beaucoup plus graves, comme un œdème de Quincke ou encore un choc anaphylactique.

En cas d’allergie alimentaire, il est nécessaire de consulter un médecin. Un test biologique permet de détecter quel allergène est responsable de plaques rouges sur le corps.

L’eczéma atopique, une maladie qui évolue par poussées

"L'eczéma atopique, également appelé dermatite atopique, est une maladie inflammatoire chronique de la peau, non contagieuse et évoluant par poussées", informe le Dr Xavier Ballongue.

Elle survient sur un terrain particulier qui favorise le développement des allergies (atopie).

Souvent, son apparition est liée à une histoire familiale. Selon les études, 50 à 70 % des enfants atteints d'eczéma atopique ont un parent du premier degré (père, mère, frère ou sœur) qui en a été lui-même atteint.

Cette maladie touche principalement l'enfant. Il commence, très tôt dans la vie (dès l'âge de 3 mois) et il est alors appelé eczéma du nourrisson. Il évolue par poussées chez le bébé et l'enfant, disparaît en général avant l'adolescence, mais peut persister à l'âge adulte.

Pour l’identifier, certains signes spécifiques sont à prendre en compte :

  • de fortes démangeaisons (ou prurit) ;
  • des lésions cutanées d'eczéma ;
  • des périodes de poussées entrecoupées de périodes de rémission, sans eczéma, de durée variable.

La prise en charge de cette maladie cutanée repose sur des traitements locaux (dermocorticoïdes, utilisation de barres ou gels hypoallergéniques...) et des traitements administrés par voie générale (photothérapie UVB ou combinée UVAB, médicaments immunosuppresseurs pour les formes graves, etc) Leur but ? Calmer l'inflammation et reconstruire la barrière cutanée.

Bon à savoir : Il existe un autre eczéma, celui de "contact", qui se produit lorsque la peau réagit localement à une substance extérieure, soit un allergène.

Le stress peut-il favoriser l'apparition de plaques rouges ?

Si le stress joue un rôle dans l'acné, il est également connu pour favoriser la survenue de boutons rouges et de plaques rouges, l'apparition de l'eczéma et du psoriasis.

Il existe en effet une relation étroite entre les épisodes stressants de la vie des malades et les phases de poussées. D'où l'importance de se reposer suffisamment, de se détendre et de trouver une oreille médicale attentive pour affronter le stress de la meilleure façon qui soit.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Comprendre la dermatite séborrhéique de l’adulte, Améli.fr, 13 novembre 2019.

Reconnaître la roséole, Améli.fr, 14 novembre 2019. 

Reconnaître l’urticaire, Améli.fr, 9 octobre 2018.

Eczéma atopique : causes et symptômes, Améli.fr, 13 novembre 2019.

Le zona ou la réactivation du virus de la varicelle, Améli.fr, 7 septembre 2018.

La rédaction vous recommande sur Amazon :