Thrombose veineuse : 8 comportements a risque selon l-Inserm

On parle de thrombose en cas de formation d'un caillot sanguin, appelé thrombus  au niveau d'une veine et qui l'obstrue. Il peut se former au niveau de n'importe quelle veine de l'organisme. Le plus souvent, la thrombose survient au niveau des membres inférieurs : mollet, cuisse, jambe...

"Malgré l’absence de symptômes très spécifiques, elle doit faire l’objet d’un traitement, car elle peut aboutir à des complications parfois graves, en particulier l’embolie pulmonaire responsable de 10 à 20 000 décès chaque année en France", soulève l'Inserm.

Les personnes sujettes à l’insuffisance veineuse vont être particulièrement à risque. Elle se caractérise par un réseau veineux insuffisamment performant, qui a du mal à renvoyer le sang vers le réseau profond. En France, 18 millions de personnes sont concernées. Ce phénomène implique une sensation de jambes lourdes et de varices. Or, il faut savoir que si vous n'êtes pas concerné par l'insuffisance veineuse, certains comportements à risque vont être propices à la thrombose.

Comment se forme une thrombose veineuse ?

En principe, le mécanisme de la circulation sanguine protège notre organisme contre les risques de thrombose. La marche est d'ailleurs un élément essentiel à ce fonctionnement, car elle déclenche un mécanisme de renvoi du sang vers le cœur à chaque pas.

Or, dans certaines situations, la paroi veineuse peut se trouver altérée et le système de coagulation peut être déséquilibré. 

Lorsque la circulation du sang est ralentie, les plaquettes contenues dans le sang vont s'accumuler sur la paroi et former un "clou plaquettaire". "Plusieurs facteurs de coagulation sont successivement activés, favorisant l’accumulation locale de fibrine qui va y emprisonner des globules rouges et consolider le thrombus indésirable", décrit l'Inserm. 

Certains symptômes peuvent alerter. L'Inserm cite les rougeurs, œdèmes, douleurs au niveau de la jambe ou du mollet. Ces symptômes vont être typiquement associés à la thrombose veineuse et doivent amener à consulter. "Ces signes ne sont malheureusement pas systématiquement présents, ni très spécifiques. La phlébite peut même être asymptomatique", ajoute l'Inserm. 

La rédaction Medisite vous passe en revue en images les principaux facteurs de risques de la thrombose.

Vous fumez

1/8
Thrombose veineuse : 8 comportements à risque selon l'Inserm

Le tabagisme est propice à l’hypercoagulabilité. 

Vous êtes en surpoids

2/8
Thrombose veineuse : 8 comportements à risque selon l'Inserm

Les personnes en surpoids augmentent aussi leurs risques de souffrir de caillots sanguins.

Vous prenez des corticoïdes

3/8
Thrombose veineuse : 8 comportements à risque selon l'Inserm

Certains médicaments comme les corticoïdes ou encore la contraception hormonale peuvent être propice à la thrombose.

Vous êtes sédentaire

4/8
Thrombose veineuse : 8 comportements à risque selon l'Inserm

"Toute situation d’immobilité des membres inférieurs favorise la coagulation : chirurgie, alitement prolongé, port d’un plâtre, voyage de plusieurs heures en avion, train ou voiture", décrit l'Inserm. Attention si vous passez vos après-midi allongé sur le canapé à regarder la TV. La sédentarité fait partie des facteurs de risque de la thrombose. 

Vous mangez des aliments sucrés en excès

5/8
Thrombose veineuse : 8 comportements à risque selon l'Inserm

Pour garder un sang fluide et des artères "propres", il est important d'éviter de consommer des aliments ultra-transformés (plats préparés, fast-food, etc), trop riches en graisses saturées (charcuteries, viennoiseries, fritures, etc) et en sucres rapides (bonbons, sodas, etc).

Vous consommez trop de sel

6/8
Thrombose veineuse : 8 comportements à risque selon l'Inserm

Il est également recommandé de limiter l'apport en sel qui favorise la rétention d'eau et altère la circulation sanguine. On limite la charcuterie, le fromage, les soupes toutes prêtes et tous les aliments industriels dont le sel assure la conservation.

Vous ne buvez pas assez d'eau

7/8
Thrombose veineuse : 8 comportements à risque selon l'Inserm

Une bonne hydratation permet de maintenir la fluidité du sang et d'éviter qu'il devienne trop concentré, car plus le sang est épais, plus le risque de formation de caillots augmente. Il est donc recommandé de boire 1,5L d'eau par jour.

Vous avez un chauffage au sol

8/8
Thrombose veineuse : 8 comportements à risque selon l'Inserm

Le chauffage au sol est nocif, car il fait stagner le sang dans les jambes au lieu de le laisser remonter normalement. Il est donc déconseillé aux personnes présentant des varices.

Sources

https://www.inserm.fr/dossier/thrombose-veineuse-phlebite/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.