Détecter une arythmie à l’aide d’un stéthoscope

Au repos, le nombre de pulsations cardiaques doit être compris entre 60 et 100 par minute. Pour les calculer, vous pouvez utiliser un stéthoscope. Généralement, les médecins prennent le pouls au niveau du poignet. Vous pouvez aussi poser le stéthoscope sur le cœur. Cela vous aidera à connaître votre fréquence cardiaque, mais également à détecter des irrégularités au niveau des battements (cœur qui s’emballe ou qui ralentit).

Quels sont les causes et les symptômes de l’arythmie ?

Le rythme cardiaque peut être altéré par l’effort, le vieillissement, une maladie, une malformation cardiaque, un médicament ou un excitant (café, alcool, tabac). Une arythmie s’accompagne parfois de douleurs thoraciques et de palpitations qui donnent au patient l’impression que son cœur va sortir de sa poitrine. Chez certaines personnes, ce trouble entraîne également des vertiges, une hypotension et des évanouissements.

Comment réguler le rythme cardiaque ?

La prise en charge de l’arythmie dépend de la cause sous-jacente. Des antiarythmiques, des bêtabloquants, des antiagrégants plaquettaires ou des anticoagulants peuvent être prescrits. Dans les cas les plus graves, une chirurgie est réalisée ou un pacemaker est installé pour éviter les complications ou les récidives après un infarctus.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.