Sommaire

Garder son calme

Infarctus : 4 gestes qui peuvent sauver la vie

Si la personne touchée est seule, elle doit appeler le 15 « puis rester au repos en attendant l’arrivée de l’équipe médicale », préconise le Dr Boulé.

Si des témoins sont présents, « ils peuvent recueillir l’âge de la victime, ses antécédents, ses traitements médicamenteux, l’heure de début des symptômes ». En attendant l’arrivée du SAMU, « ils peuvent aussi s’enquérir de la présence d’un défibrillateur automatique externe et le ramener auprès de la victime pour pratiquer une défibrillation dans l’hypothèse d’un arrêt cardiaque avant l’arrivée du SAMU ».

En effet, s’ils doivent garder leur calme, les témoins doivent rester avec la victime, notamment pour utiliser le défibrillateur (simple d’utilisation) en cas d’arrêt cardiaque.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.