Sommaire

La levrette : des douleurs qui "tapent"

Non, messieurs, la levrette n’est pas la position préférée des femmes… loin de là ! Si certaines y prennent du plaisir, la plupart préfèrent l’éviter.

Pourquoi ? Parce qu’elle peut être à l’origine de douleurs, en particulier si la femme a un utérus rétroversé, en raison d’une pénétration très profonde. "Dans le cas d’un utérus rétroversé, il y a moins d’espace pour le pénis lors de la pénétration. La femme éprouve alors des douleurs avec la sensation qu’on "tape" sur le col de son utérus" explique Nathalie Giraud-Desforges.

La levrette : des douleurs qui "tapent"

C’est aussi une position dans laquelle la femme peut avoir une image dégradante de son corps et une sensation de perte de contrôle. "Une femme qui n’aime pas son corps n’aime généralement pas la levrette. Elle est confrontée à ses seins qui tombent et bougent beaucoup. Dans cette position, la femme est passive : c’est l’homme qui donne le tempo. Elle ne peut rien contrôler, ni même voir son partenaire qui est dans son dos" ajoute Nathalie Giraud-Desforges.

La cowgirl inversée : l'impression d'être soumise

Voilà une position que les femmes n’approuvent pas. Chevauchant son homme, la femme lui tourne le dos. Résultat, si monsieur a une vue imprenable sur son dos et ses reins, la femme, elle, ne peut contempler que … les pieds de son homme.

La cowgirl inversée : l'impression d'être soumise

"La femme peut alors avoir le sentiment d’être soumise, objet de désir" explique Nathalie Giraud-Desforges. De plus, bien que la femme puisse contrôler la cadence grâce au mouvement de ses reins, "la cowgirl inversée implique une pénétration profonde, au même titre que la levrette et peut donc engendrer des douleurs, en particulier en cas d’utérus rétroversé" ajoute Nathalie Giraud-Desforges.

Sources

Nathalie Giraud-Desforges est aussi la fondatrice de Piment Rose.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.