La bronchite asthmatiforme (ou asthmatique) est une pathologie inflammatoire et infectieuse des bronches associée à des symptômes proches d’une crise d’asthme. Les difficultés respiratoires sont plus sévères que lors d’une bronchite aiguë banale. Elle doit être différenciée d’une crise d’asthme.

Souffrir d'une bronchite asthmatiforme isolée ne signifie pas obligatoirement être asthmatique : la bronchite asthmatiforme est le plus souvent une bronchite d'origine infectieuse, alors que l'asthme est une pathologie généralement d'origine allergique.

Photo : signes radiologiques lors d'une affection bronchique

Photo : signes radiologiques lors d'une affection bronchique© Creative Commons

Crédits : James Heilman, MD, 28 mai 2016 - CC - Licence : https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.en

La bronchite asthmatiforme est souvent d’origine virale et aussi contagieuse que la bronchite aiguë. La transmission d’un sujet à l’autre peut se faire par les gouttelettes de salive ou les crachats évacués lors des efforts de toux.

Lorsqu'elle est virale, la bronchite asthmatiforme implique uniquement une prise en charge symptomatique. On pense notamment aux bronchodilatateurs, antipyrétiques (paracétamol, ibuprofène), ou encore aux corticoïdes. En parallèle, certains remèdes naturels permettent aussi de soulager cette pathologie. Zoom sur la décoction.

Bronchite asthmatique : comment aller mieux sans médicament ?

Comment soulager les symptômes de la bronchite asthmatique avec des remèdes naturels ?

Une des premières choses à faire pour lutter contre la bronchite asthmatique est de soulager les symptômes qu’elle entraîne. Pour cela, on peut avoir recours à des préparations comme des décoctions à base de thym. Il s'agit d'une méthode d'extraction des principes actifs et/ou des arômes d'une préparation généralement végétale par dissolution dans l'eau bouillante. On peut mélanger l'infusion avec du miel pour former un sirop.

De nombreuses autres tisanes peuvent être réalisées à base de plantes. Attention, tous ces remèdes ne dispensent pas d’une prise en charge médicale :

  • Le bouillon blanc ;
  • Le plantain ;
  • La sauge ;
  • La guimauve ;
  • La pulmonaire ;
  • Les feuilles d’eucalyptus.

Médicaments ou remèdes naturels : comment choisir ?

La mise en garde du Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste :

"Les traitements naturels ne dispensent jamais d’une prise en charge médicamenteuse, en raison du risque de décompensation respiratoire, en cas de bronchite asthmatiforme. Il s’agit uniquement de traitements symptomatiques".

Comment traiter la bronchite asthmatiforme avec des remèdes naturels ?

Pour traiter la bronchite asthmatiforme, on peut, cette fois encore, utiliser des tisanes ou des infusions. On peut ainsi réaliser une décoction à base de gingembre frais (ou, à défaut, une demi-cuillerée à café de gingembre en poudre) pour une tasse d’eau chaude. On peut également ajouter du miel et du citron pour adoucir cette préparation. Pour une efficacité optimale, buvez ce remède trois fois par jour en dehors des repas.

On peut aussi avoir recours à l’ail et/ou à l’oignon et/ou au navet sous forme de jus (mélangé à un peu d’eau et, pourquoi pas, à du vinaigre de cidre) pour faciliter l’expulsion du mucus.

Comment prévenir la bronchite asthmatiforme ?

La prévention de la bronchite asthmatiforme (asthmatique) passe par des mesures évitant tout risque de transmission. Les habitudes à adopter :

  • L’utilisation de mouchoirs à usage unique ;
  • Se protéger lors de la toux (port de masque éventuel) ;
  • Éviter les collectivités et les contacts directs avec d’autres personnes ;
  • Les personnes à risque doivent éviter d’être confrontés à une pollution atmosphérique trop importante et à la fumée de tabac.

Sources

Merci au Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.