Où se loge la bactérie responsable de la légionellose ?

Les canalisations d’eau douce sont des milieux particulièrement favorables au développement de Legionella. Douches, robinets, mais aussi climatiseurs sont autant de milieux de culture pour cette bactérie. La contamination vers l’homme s’effectue ensuite par l’inhalation de gouttelettes d’eau. Il n’y a pas de transmission d’homme à homme, la maladie n’est donc pas contagieuse. Cependant, Legionella pouvant se développer dans les réseaux publics et les installations comme les piscines, des épidémies sont décrites. L’utilisation des installations d’eau et des climatisations explique pourquoi la légionellose est plus fréquente en été.

Légionellose : les symptômes

Dans la très grande majorité des cas, Legionella ne produit qu’un syndrome pseudogrippal bénin (fièvre, courbatures, maux de tête) qui ne dépasse pas cinq jours. Cependant, dans 5 % des cas, la véritable légionellose provoque une atteinte pulmonaire grave. Les personnes les plus susceptibles de développer cette forme mortelle dans 10 % des cas sont les fumeurs, les personnes âgées, et les sujets immunodéprimés. Dans ce cas, les symptômes sont à la hauteur de la sévérité de l’infection. La fièvre peut dépasser les 40°C et s’accompagne de maux de tête et de courbatures. La fatigue est permanente et intense. La toux, sèche ou grasse, est compliquée par des difficultés respiratoires et des douleurs au thorax. Des crachats de sang sont possibles, et la personne atteinte peut être désorientée, voire faire des malaises. Cette dernière forme, grave, est à déclaration obligatoire.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.