Parkinson : Catherine Laborde avoue sa "solitude" face à la maladie

Publié le 09 Mai 2019 par Pauline Capmas-Delarue, journaliste santé
Diagnostiquée de la démence à corps de Lewy - une forme de Parkinson - il y a quelques années, Catherine Laborde est revenue sur sa maladie ce mercredi 8 mai, dans une interview accordée à Télé-Loisirs.
Publicité

L’ancienne présentatrice météo de TF1 a soufflé ses 68 bougies ce mercredi 8 mai. Le magazine Télé-Loisirs a pris de ses nouvelles et publié son interview le jour de son anniversaire. Dans cet article, Catherine Laborde se confie sur la maladie à corps de Lewy, une forme de Parkinson dont elle est atteinte depuis 2014.

Depuis la sortie de son livre, l’animatrice a "reçu des témoignages incroyables"

Lorsqu’elle avait fait ses adieux à la météo, en janvier 2017, tout le monde ignorait encore le mal dont elle souffrait. C’est au mois d’octobre dernier que l’animatrice a révélé au public être atteinte de Parkinson, racontant son combat dans un livre (Trembler, éd. Plon). Quelques jours plus tard, elle s’était aussi confiée sur le plateau de Harry Roselmack, dans l’émission Sept à Huit. Des révélations qui ont eu un impact beaucoup plus positif que ce à quoi elle s’attendait.

Publicité

"J’ai reçu des témoignages incroyables. Dans la rue, quand les gens me reconnaissent, ils me disent "Courage Catherine !"", raconte-t-elle à nos confrères de Télé-Loisirs. "Ce livre a aussi pu aider des personnes qui souffrent de cette maladie, ainsi que leur entourage. Car ce n’est pas simple pour les aidants de vivre au quotidien avec cela. En ce qui me concerne, cela a eu un effet thérapeutique, et m’a permis de prendre du recul".

Publicité

"[Cette maladie] m’enferme terriblement dans la solitude"

Elle avoue néanmoins traverser des moments plutôt difficiles, et souffrir beaucoup de cette pathologie, qu’elle vit comme une "vieillesse prématurée". D’autant que celle-ci est "très imprévisible". En effet, si Catherine Laborde déclare aller bien au moment de cette interview, elle ajoute que son "état peut changer d’une heure à l’autre". "Cette maladie entraîne de nombreux problèmes physiques et psychologiques. C’est difficile de vivre avec elle. Elle m’enferme terriblement dans la solitude".

Heureusement, l’ex-présentatrice météo peut compter sur ses proches, notamment son mari, Thomas Stern, et ses deux filles, Gabrielle et Pia - âgées de 32 et 29 ans. "J’ai la chance d’être très bien entourée", reconnaît-elle. Catherine Laborde et son époux partagent actuellement leur temps entre Paris et l’île d’Yeu, sur laquelle ils viennent d’acheter une maison. Un équilibre qui semble lui convenir parfaitement. L’animatrice a également gardé des liens avec d’anciens collègues de TF1, dont Harry Roselmack et des "copains graphistes" avec qui elle préparait la météo.

Catherine Laborde rêve de remonter sur scène… mais n’est "pas sûre de tenir"

Toutefois, Catherine Laborde avoue avoir "des envies" sur le plan professionnel, qu’elle n’est pas sûre de pouvoir assouvir. "Je ne suis pas certaine que mon corps et mon esprit puisse suivre. Il y a bien une chose que j’aimerais faire, c’est de remonter une dernière fois sur scène et sentir ce lien avec le public. Mais je ne suis pas sûre de tenir…", conclut-elle.

Pathologie neurodégénérative, la maladie de Parkinson se traduit par une perte du contrôle musculaire. Ses principaux symptômes sont un tremblement des bras et des jambes au repos, des mouvements ralentis, une démarche anormale, une raideur des membres et du tronc, des pertes d’équilibre, une anxiété, des difficultés à avaler et à parler normalement, des troubles du sommeil... Elle toucherait plus de 200 000 personnes en France et 25 000 nouveaux cas se déclarent chaque année.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X