Otite virale et bactérienne : quelle différence ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLa grande majorité des otites est virale, surtout chez l’enfant, mais dans environ 10 % des cas l’otite peut avoir une origine bactérienne, provoquant plus souvent une otite moyenne aiguë. Il est important de savoir différencier les otites virales et bactériennes car les modalités de traitement sont différentes.

Qu'est-ce qu'une otite virale ou bactérienne ?

L’otite virale est, comme son nom l’indique, due à un virus, et apparait souvent à la suite d’une rhinopharyngite ou d’un syndrome grippal. Elle est très fréquente chez le jeune enfant, surtout lorsqu’il est gardé en collectivité, en raison de sa contagiosité. Ceci est dû au fait que les enfants ne savent pas se moucher correctement et que l’accumulation de germes dans les fosses nasales va atteindre les trompes d’Eustache.

L’otite bactérienne, plus rare, survient chez l’adulte et chez l’enfant.

Elles font suite à une infection ORL bactérienne ou constituent une surinfection d’otite virale.

Chiffres

Environ 10% des enfants auront une otite moyenne aiguë avant l'âge de 3 ans.

Quels sont les symptômes des otites virales et bactériennes ?

Les principaux symptômes de l’otite virale sont :

  • une douleur aiguë au niveau de l'oreille ;
  • un léger écoulement de pus (jaune ou blanc) ou otorrhée ;
  • une baisse transitoire de l'audition.

Les enfants en bas âge n’étant pas en capacité d’exprimer leur douleur, auront des pleurs incessants et inexpliqués, dus à la douleur, auront du mal à dormir, seront irritables et se frotteront l'oreille atteinte avec la main. Ces signes doivent alerter les parents sur l’éventualité d’une otite aiguë.

Quelles sont les causes de ces otites ?

L’otite virale est due à un virus, souvent le Para influenzae.

L’otite bactérienne, plus rare, peut être due à l'Haemophilus influenzae (dans 50 % des cas, surtout chez les enfants entre 6 mois et 3 ans), un pneumocoque (dans 40 % des cas), un Mycoplasma pneumoniae, un Streptococcus pneumoniae (streptocoque) ou un Staphylococcus aureus (staphylocoque doré).

Facteurs de risques

Les principaux facteurs de risque sont :

  • la prématurité ;
  • un terrain familial allergique ;
  • le reflux gastro-œsophagien.

Personnes à risques

Les enfants sont plus à risque de faire des otites que les adultes.

Durée

L'otite dure en moyenne 5 jours lorsqu'elle ne se complique pas.

Qui, quand consulter ?

En cas de suspicion d'otite, il est nécessaire de consulter son médecin traitant, un pédiatre ou un médecin ORL pour effectuer un examen otoscopique et faire le diagnostic de l'otite.

Examens et analyses à réaliser

Le diagnostic d’otite virale est réalisé grâce à un examen par un otoscope, fait au cabinet du médecin traitant. Le tympan est alors visualisé et montre des signes d’inflammation.

En cas d'otite bactérienne, les symptômes sont souvent plus intenses qu’en cas d’otite virale. On peut observer :

  • une forte fièvre ;
  • des otalgies extrêmement intenses ;
  • un tympan purulent : le pus exerçant une pression sur le tympan peut aller jusqu'à le percer.

Anatomie de l'oreille

Anatomie de l'oreille© Istock

Quels sont les traitements des otites virales et bactériennes ?

  • Les otites virales guérissent spontanément en quelques jours et leur traitement peut n’être que symptomatique, c’est-à-dire comportant un médicament antalgique ou anti-inflammatoire pour soulager la douleur, un antipyrétique en cas de fièvre et éventuellement des gouttes auriculaires, après avoir vérifié l’intégrité du tympan. En l’absence d’amélioration au bout de quelques jours, on peut craindre une surinfection bactérienne qui va alors nécessite un traitement spécifique.
  • Le traitement des otites bactériennes nécessite également un traitement antalgique, antipyrétique et anti-inflammatoire pour soulager les symptômes, mais également un traitement antibiotique, généralement administré par voie orale. Ce traitement dure en moyenne cinq jours et les symptômes doivent s’améliorer en 48 heures.

En cas d’inefficacité, on peut proposer une paracentèse, qui consiste à pratiquer une petite ouverture dans e tympan pour permettre l’évacuation du pus. Dans ce cas, un suivi par un médecin ORL est ensuite recommandé.

Nb : éviter les bains et la piscine en jusqu’à la guérison complète de l’otite.

Quelles sont les complications ?

Les complications des otites peuvent être une hypoacousie (baisse de l'audition), ou des complications infectieuses graves comme des mastoïdites.

Prévention

Quelques mesures permettent de prévenir la récidive des otites :

  • éviter le tabagisme actif et passif ;
  • traiter les allergies chez les enfants ayant des otites à répétition ;
  • éviter de surchauffer l'habitation ;
  • limiter les bains en piscine.

Mon conseil de médecin généraliste :

"Les personnes qui sont à risque de développer des otites doivent utiliser des bouchons d'oreilles en cas de baignade".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.