Comment fonctionne le plaisir féminin ?

Publié le 19 Avril 2018 par Chloé Parisse, journaliste santé
Du désir à l'orgasme, le plaisir féminin ne sera bientôt plus un mystère pour vous ! Les sexologues cliniciennes Jacqueline Breut et Dominique Lefèvre nous éclairent sur son fonctionnement. Sachant que plus vous comprenez votre corps, plus vous aurez du plaisir pendant l'acte.
Publicité

Etape 1 : Le désir pour se motiver sexuellement

© Adobe Stock"Le désir pour la femme lui permet d'être réceptive, de se motiver en étant stimulée sexuellement, en sentant la récompense orgasmique et psychique. La satisfaction sexuelle est encouragée par cette rencontre désirante de soi avec soi et de soi avec les autres" explique la sexologue Dominique Lefèvre.

Jacqueline Breut, sexologue également, tient à rappeler les 4 aspects importants qui influencent la sexualité, qu’elle soit masculine ou féminine.

Les aspects biologiques : l’anatomie, la maturation, la reproduction, la fertilité, la contraception, les infections sexuellement transmissibles…

Les aspects sociaux : la famille, l’éducation, l’école, le groupe social, la culture, la religion, les médias, les stéréotypes…

Les aspects psychologiques : développement psychosexuel, orientation sexuelle, relations interpersonnelles et avec autrui, imaginaire, fantasmes...

Les aspects moraux et éthiques : la loi, la morale et l'éthique, les valeurs, les règles de conduite...

Publicité

Les 4 phases de la réponse sexuelle selon Masters et Johnson : "Le premier organe sexuel est le cerveau. Le désir est très peu médical, il se manifeste dans la tête des partenaires" explique la sexologue. Elle précise que les sexologues William Howell Masters et Virginia Eshelman Johnson ont mis en évidence dans les années 1960 une courbe de réponse sexuelle. "Sur cette courbe, on voit la phase d’excitation qui augmente assez vite, ensuite arrive une phase de plateau qui augmente doucement, puis apparaît une envolée de la courbe pour représenter l’avant pointe orgasmique et enfin ce qu’on appelle la résolution, avec la courbe qui chute assez vite" explique la spécialiste. Chaque femme peut rencontrer des troubles à un de tous ces niveaux. Pour Dominique Lefèvre : "Le désir n’est pas une étape mais une composante qui traverse les 4 étapes de la physiologie du plaisir".

Publicité

Tout commence par le désir : "Il est difficile pour un patient de distinguer désir et excitation. Si le problème se trouve dans le corps, il est question d’excitation, s’il se trouve dans la tête, il s’agit alors de désir" déclare Jacqueline Breut. La spécialiste explique que le désir des femmes est plutôt orienté vers des composantes symboliques de la sexualité. "Elles sont sensibles aux circonstances de la vie, au contexte, elles ont besoin de se sentir aimées, elles sont passionnées, ont besoin d’un climat agréable, qu’on les flatte, qu’on les caresse afin qu’elles puissent développer leur séduction" précise-t-elle.

La représentation du désir : "Il semble que la représentation du désir est sous-tendue par une notion majeure qui est la séduction. Elle cherche à se rassurer, à susciter le désir de l’autre ou des autres. L’homme, lui, est plus orienté vers la réalisation du rapport sexuel. Il est très sensible aux stimulis visuels" explique la sexologue Jacqueline Breut. La femme est moins sensible à ces stimulis parce que le fait d’être désirable augmente son désir personnel, la femme aime plaire. "J’appelle ça la désirabilité, la capacité à susciter le désir chez l’autre". Ce que l'on retrouve également dans le monde homosexuel masculin.

Se connaître pour connaître le désir : Certaines femmes se demandent comment arrive le désir et ont tendance à remettre la faute sur elle, à culpabiliser. La sexologue explique que s’il y a bien un domaine où la connaissance de soi est primordiale, c’est bien celui du désir. "Comment arrive le désir ? Parce que vous l’avez bien cherché" explique-t-elle. "Les femmes qui ont appris à découvrir leur corps ont plus facilement accès à leur désir. Il est donc important de déculpabiliser les femmes sur la masturbation. Le désir est la rencontre avec l’autre mais avant cela, c’est la rencontre avec soi".

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X