Sommaire

La pénoplastie d'allongement

Le principe : l'objectif est de libérer une partie de la verge pour lui permettre de se désenclaver et d'avancer. L'allongement s'effectue sous anesthésie générale par la libération du ligament qui attache le pénis à l'os du pubis.

Quels résultats espérer : si certains médecins esthétiques promettent de 2 à 5cm d'allongement, on tourne plus autour d'1 petit centimètre supplémentaire selon le Dr Gérard Leleu, et cela essentiellement au repos. La taille de la verge en érection n'est en revanche pas augmentée ou très peu.

Sachez-le : "L'opération peut entraîner des cicatrices, des infections, voire même un rétrécissement" prévient le Dr Leleu.

Augmenter la largeur du pénis

Le principe : le but de l'opération est de prélever de la graisse sur une autre partie du corps (notamment au niveau de l'abdomen) sous anesthésie locale, et de la réinjecter dans la verge sous la peau sur toute sa longueur.

Quels résultats espérer : L'intervention ne modifie pas l'érection, car la partie du pénis élargit n'entre pas dans le mécanisme érectile. Le résultat n'est en revanche pas très esthétique, ni très probant, car la graisse ne se répartit pas de façon régulière, et peut entraîner des bourrelets sous la peau.

"Ce n'est pas efficace. Si on gagne 1cm de circonférence, c'est bien tout. Sans oublier que la graisse injectée dans les tissus a tendance à se résorber avec le temps", explique le Dr Leleu.

Les méthodes d'allongement à éviter

Le principe : l'objectif est d'utiliser des appareils dits "agrandisseurs", comme des pompes à vide* que l'on appelle aussi "vacuums". Cela entraîne un effet de ventouse et d'aspiration*. Le pénis a alors tendance à gonfler et entrer en érection. Cette technique a été longtemps conseillée par les sexologues chez les hommes présentant des troubles érectiles.

Pourquoi les éviter : si cela peut être utile pour déclencher une érection, cela n'a montré aucune efficacité sur l'allongement du pénis. La verge étant élastique, elle se remet automatiquement en place après l'aspiration.

De la même manière : oubliez les crèmes, les vitamines, les compléments alimentaires, voire les méthodes avec exercices spécifiques vendus sur le net. "Quand le pénis a atteint sa taille adulte, on ne peut plus faire grand-chose" explique le Dr Leleu

* Le principe est de positionner un tube étanche sur la verge dans lequel est aspiré l'air.

Un traitement hormonal à base de testostérone

Le principe : au moment de la croissance, avant la fin de la puberté (entre 11 et 18 ans), il est possible dans certains cas de donner un traitement hormonal à base de testostérone pour faire grandir le pénis.

Quels résultats espérer : "Cela est efficace si la petite taille de la verge provient d'un déficit en testostérone (un dosage sanguin est alors recommandé) et si cela est fait impérativement avant la fin de la puberté. Si le dosage ne montre rien d'anormal en revanche, rajouter des hormones ne servirait à rien. Quand la puberté se termine vers 18 ans, le pénis a pris sa taille adulte et on ne peut plus agir" explique le Dr Leleu.

Un micro-pénis : est-ce vraiment un handicap ?

90 à 95% des hommes ont une verge de taille normale. La taille moyenne du pénis est comprise entre 7,5 et 10,2cm au repos avec un diamètre de 3,2cm, et entre 13 et 18cm de longueur en érection pour un peu moins de 4cm de diamètre.

En terme médical, un micropénis fait moins de 4 cm au repos et moins de 8cm en érection.

Est-ce un handicap : "Un petit pénis n'est pas vraiment handicapant, car la taille du vagin chez la femme est de 8 cm en moyenne. Lorsque la verge est trop grande, les femmes ont tendance à souffrir plus que d'avoir du plaisir. Surtout que le diamètre est aussi important que la longueur. En effet, plus le pénis entre en contact avec la gaine vaginale, plus le rapport permet l'excitation et une satisfaction sexuelle" explique le Dr Leleu.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

mots-clés : Taille du pénis
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.