Poire de lavement intime : un risque infectieux

Injecter de l'eau dans le vagin à l'aide d'une poire de lavement risque de propager divers microbes présents sur la peau. Le risque d'infection vaginale, type vaginite bactérienne par exemple, est d'autant plus élevé que la région anale est très proche… Les lavements intimes créent aussi un déséquilibre de la flore vaginale, ce qui favorise grandement l'apparition des mycoses. La levure le plus couramment responsable est le Candida albicans. Conseil : au moindre symptôme suspect type démangeaisons intimes ou pertes anormales, n'hésitez pas à consulter un médecin.

Poire de lavement intime : des répercutions aussi sur la sexualité

Le lavement vaginal, beaucoup trop agressif, favorise et entretient les douleurs et les irritations intimes. Difficile d'avoir une sexualité épanouie si la pénétration devient douloureuse… En raison de tous ces désagréments, il est vivement recommandé d'éviter l'utilisation d'une poire de lavement intime. Pour effectuer, sans risques, votre toilette intime, nettoyez seulement la zone externe à l'aide d'un produit adapté, type gel ou mousse nettoyante au pH neutre. Cette toilette ne doit être effectuée qu'une à deux fois par jour. Séchez soigneusement et délicatement pour finir.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.