Mycose vaginale : 3 signes typiques

Publié le 23 Août 2018 à 18h31 par La Rédaction Médisite
Une mycose vaginale est une infection gynécologique causée par un champignon : Candida albicans. Gênante, mais sans gravité, la mycose vaginale dont l'autre nom est « candidose » donne lieu à des symptômes qui sont assez distinctifs. Zoom sur 3 signes typiques qui ne trompent pas.

6751926-inline-500x333.jpg

Une démangeaison vulvaire pénible

Lors d'une mycose, la flore vaginale est déséquilibrée par la prolifération du champignon Candida albicans. Ce déséquilibre donne lieu à l'un des principaux symptômes de la candidose: les démangeaisons. Très intenses, celles-ci apparaissent à l'entrée du vagin et plus particulièrement sur la vulve. Cette dernière montre un aspect rouge et est enflammée. Les petites et grandes lèvres sont aussi touchées.

Des pertes vaginales blanches

Bien souvent, une mycose vaginale est diagnostiquée par votre médecin ou par votre gynécologue grâce à la combinaison de plusieurs symptômes, comme les démangeaisons et les pertes vaginales blanches. En effet, les pertes blanches représentent un signe caractéristique de la mycose. Elles doivent être peu abondantes, très compactes et similaires à du lait caillé.

Une sensation de brûlure

Un autre symptôme est aussi fréquemment relevé par plusieurs patientes atteintes de mycose vaginale : ce sont les sensations de brûlure à la miction. Des douleurs se font également ressentir lors des rapports sexuels, ce qui les rend parfois impossibles. Cette sensation de brûlure peut être accompagnée d'une irritation, souvent associée à une vaginite ou inflammation du vagin.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X