Démangeaisons des lèvres génitales : les troubles de la vulve possibles

Les petites et grandes lèvres génitales font partie de la vulve. Même si le sujet demeure encore souvent tabou, il arrive que la femme souffre de démangeaisons de la vulve, aussi appelées prurit vulvaire, dans cette partie génitale relativement fragile. Les causes peuvent en être multiples (irritation, mycose, allergie, herpès, infection…). Il convient de bien les identifier pour définir le traitement adapté.

Publicité

6754362-inline-500x333.jpg© Istock

La mycose, cause la plus courante des démangeaisons de la vulve

La mycose provoque des démangeaisons des petites et grandes lèvres génitales, et s’accompagne de pertes blanches à l’aspect de lait caillé. Elle est généralement due à la prolifération d’un champignon, le Candida albicans, naturellement présent dans la flore vaginale, mais en proportion habituellement moindre. Sa prolifération est due à une agression de la flore intime par la prise de certains traitements antibiotiques, de corticoïdes, ou par le fait que la personne souffre de diabète. Pour soigner la mycose, on utilise un traitement local à base d’ovules antifongiques.

Publicité
Publicité

La sécheresse vulvo-vaginale, source de démangeaisons intimes sans pertes associées

La femme peut souffrir de démangeaisons au niveau des lèvres génitales, sans pour autant avoir développé un champignon ou une infection. Ce prurit peut tout simplement être l’expression d’une sécheresse vulvo-vaginale, laquelle se manifeste notamment à la ménopause, en raison des fortes fluctuations hormonales. Un lubrifiant, des phytohormones ou des ovules peuvent traiter le problème de sécheresse vaginale et donc les démangeaisons.

L’allergie responsable de démangeaisons au niveau des lèvres génitales

Les muqueuses de l’appareil génital féminin sont sensibles et fragiles. Cette zone peut développer une réaction allergique en cas d’hygiène intime inadaptée: l’usage d’un savon trop acide, le recours à des lingettes intimes parfumées, des protections périodiques allergènes, une lessive irritante, le latex des préservatifs… Il faut identifier l’origine de l’allergie pour mettre fin à ces démangeaisons.

La vaginose vulvaire, une cause de prurit

Une infection bactérienne peut déséquilibrer la flore intime et générer des démangeaisons au niveau des lèvres. On parle alors de vaginose vulvaire. Les démangeaisons s’accompagnent de pertes abondantes, malodorantes, de couleur verdâtre ou jaunâtre. Si cette cause est confirmée, un antibiotique est prescrit, de même qu’un traitement probiotique pour rééquilibrer la flore vaginale.

Le kraurosis ou lichen scléro-atrophique de la vulve et les démangeaisons intimes

Il s’agit d’un problème dermatologique, source de démangeaisons, de douleurs et de brûlures, qui affecte la vulve: outre la sécheresse vulvaire, on observe des lésions douloureuses sur la vulve. Un traitement local hormonal, sous la forme de gel, est alors prescrit.Même si les femmes ont parfois honte d’aborder le problème des démangeaisons intimes, il est important pour elles de consulter afin que soit posé le bon diagnostic et que soit prescrit un traitement adapté.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X