Cette maladie d’ordinaire tropicale, dont les complications peuvent être sévères, contractée après une piqûre de moustique, semble s’installer dans le sud de la France.

Mardi 9 août dernier, la mairie de Fayence, dans le département du Var a annoncé l’identification d’un cas de dengue contracté par l’un de ses habitants n’ayant pas voyagé ces dernières semaines, c’est ce qu’on appelle une contamination “autochtone”.

Fièvre et douleurs articulaires

La dengue est une maladie infectieuse due à un arbovirus : le virus de la dengue. Ce virus est transmis par des moustiques du genre Aedes : Aedes aegypti et Aedes albopictus (ce dernier est aussi appelé moustique tigre). La dengue est asymptomatique dans 50 à 90 % des cas (pourcentage variable selon les épidémies). Pour les cas symptomatiques, ses symptômes sont proches de la grippe, avec “fièvre et des douleurs articulaires. Ses complications peuvent être sévères”, note Santé publique France sur son site internet. La forme grave est caractérisée par une augmentation de la perméabilité vasculaire pouvant conduire à un choc et des hémorragies pouvant mettre en jeu le pronostic vital.

Pour les 50 à 10 % de personnes infectées qui présentent des symptômes, l’incubation dure en moyenne 4 à 7 jours (mais peut aller de 3 à 14 jours).

Une enquête de l’ARS est en cours pour déterminer d’où provenait ce moustique infecté. Pour éviter une épidémie de dengue dans le secteur, l’agence régionale de santé organisera “une démoustication sur un périmètre de 200 mètres autour de la maison contaminée” dans la nuit de jeudi 11 à vendredi 12 août, entre 4 heures et 8 heures du matin, précise la municipalité. Un de leur agent fait également du porte-à-porte pour prévenir les habitants et afin de leur fournir les recommandations de vigueur comme rentrer leur linge, leurs animaux domestiques, fermer les fenêtres et ne pas sortir de chez eux pendant ces quelques heures pour ne pas inhaler le produit. Ceux qui possèdent des potagers ne pourront pas consommer leurs légumes et fruits sans avoir laissé passer un délai de 48 heures.

L’été dernier, deux cas de dengue autochtone avaient déjà été signalés dans le département varois.

Sources

https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-a-transmission-vectorielle/dengue

https://www.paca.ars.sante.fr/var-demoustication-et-surveillance-renforcee-apres-la-detection-dun-cas-autochtone-de-dengue

https://www.ville-fayence.fr/actualite-fayence/1172-information-ars

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.