Maux de tête : les signes qui doivent alarmer
Sommaire

Une douleur fixe à un côté : un risque de tumeur cérébrale

Maux de tête : les signes qui doivent alarmer© Istock

Toute céphalée inhabituelle peut justifier des examens plus approfondis. "Cela vaut aussi pour quelqu’un qui a des migraines récurrentes, ajoute la neurologue. Les crises de migraines se répètent et en général, se ressemblent d’une fois à l’autre. Un épisode complètement différent avec des symptômes inhabituels doit être investigué".

En outre, une douleur fixe doit aussi pousser à consulter, selon le Dr Scimeca. "Une douleur toujours du même côté, fixe, tenace doit inciter à pratiquer au moins une fois un scanner ou mieux une IRM afin d’éliminer les tumeurs cérébrales à l’origine de maux de tête. Cela sera encore plus nécessaire si le mal de tête s’accompagne de sensations bizarres ou inhabituelles dans les membres et le reste du corps".

En effet, lorsqu’une tumeur se développe dans le cerveau, un œdème peut se former autour. Le crâne étant une boîte rigide, cela peut comprimer le cerveau et causer des maux de tête. En principe, ces derniers sont intenses et surviennent le matin lorsqu’on est encore allongé. Ces maux peuvent aussi être suivis de nausées et de vomissement.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Daniel Scimeca, homéopathe et phytothérapeute, auteur de Les migraine, c'est fini, ed. Alpen

Migraine : les symptômes, les facteurs déclenchants, l'évolution, CNAM, 23 novembre 2018

Association La Voix des Migraineux

La rédaction vous recommande sur Amazon :