Médicaments contrefaits : nul n’est à l’abri

Pilules tueuses, sirops empoisonnés, comprimés sous-dosés... les contrefaçons de médicaments s’infiltrent désormais dans tous les pays du monde. Le point sur une menace silencieuse.

Publicité

Des fraudes à tous les niveaux

© Istock

Publicité
Publicité

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les médicaments contrefaits regroupent tous les traitements "étiquetés frauduleusement, de manière délibérée, pour en masquer la vraie nature ou la vraie source". La fraude peut consister en un emballage trompeur : par exemple des comprimés vendus sous une grande marque sans autorisation, ou un reconditionnement pour changer une date de péremption. Mais les médicaments contrefaits peuvent aussi ne contenir aucun ingrédient actif, être surdosés ou sous-dosés. Pire encore, ils peuvent renfermer des substances toxiques. Fabriquées en majorité hors du circuit normal, dans des ateliers clandestins, ces contrefaçons n’ont pas subi d’analyse indépendante pour en assurer la sécurité ou l’efficacité.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X