Utilisé consciencieusement avec le dosage adéquat, le Doliprane reste un médicament sûr et efficace. Cependant en cas de surdosage, le paracétamol qui le compose peut entraîner des lésions graves du foie, qui sont irréversibles dans certains cas.

Une règle à retenir : le Doliprane s’utilise à la dose efficace la plus faible possible et pendant la durée la plus courte.

Posologie précise pour éviter le surdosage

La posologie représente le dosage et la fréquence de prise du médicament que vous pouvez prendre en cas de douleur ou de fièvre. Elle dépend du poids et de l'état de santé. Pour éviter un surdosage, il convient de respecter les posologies et les précautions d’emploi suivantes :

  • Chez les jeunes enfants, de moins de 27 kg : la posologie du Doliprane sera choisie en fonction du poids de l’enfant. Des formats adaptés aux enfants sont disponibles, sirop, suppositoires... Les patients peuvent demander celui qui leur convient le mieux.
  • Pour les enfants entre 27 kg (8 ans environ) et 50 kg : commencer par 500 mg, à renouveler si besoin au bout de 6h. La dose maximale journalière dépend du poids de l’enfant (environ 60 mg/kg par jour). Chez un enfant de moins de 40kg, il ne faudra pas dépasser 2 grammes (soit 4 comprimés de 500 mg par jour).
  • Personnes de plus de 50 kg (à partir de 15 ans environ) : commencer par 500 mg, à renouveler si besoin au bout de 4h. En cas de douleurs ou de fièvre plus intenses, il est possible de débuter par la prise de 1 gramme. Il faut alors respecter un intervalle de 6h entre 2 prises. Pour les adultes, la dose maximale journalière ne doit jamais dépasser 3 grammes par jour sans avis médical.
  • En règle générale, les femmes enceintes doivent éviter de prendre du Doliprane pendant leur grossesse. Toutefois, si besoin, le médecin traitant, la sage-femme ou la gynécologue qui suit la future maman peut lui conseiller de prendre du paracétamol. Cela restera toujours à la dose efficace la plus faible possible et pendant la durée la plus courte.

Seul un médecin peut augmenter la dose journalière, si besoin mais sans jamais dépasser 3 grammes pour les adultes. C'est pourquoi, si les douleurs ou la fièvre persistent plus de 5 jours, il faut consulter un médecin généraliste. Avis et consultation obligatoires également pour les cas particuliers. C'est le cas des personnes atteintes d'une maladie des reins, du foie, d’alcoolisme chronique, ou pour les adultes pesant moins de 50 kg.

Sources

https://www.vidal.fr/medicaments/gammes/doliprane-2962.html

https://www.ameli.fr/assure/sante/medicaments/utiliser-medicaments/utiliser-antalgiques

http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/rcp/R0291972.htm

https://ansm.sante.fr/actualites/savez-vous-bien-utiliser-le-paracetamol-contre-la-douleur-et-la-fievre

mots-clés : Doliprane
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.