Sommaire

Le clou de girofle : un risque de mortification

Le clou de girofle : un risque de mortification© Adobe StockL'incontournable clou de girofle est une épice vertueuse souvent utilisée dans les remèdes de grand-mère pour soulager les douleurs dentaires.

Soulage la douleur : "L'huile essentielle de girofle est susceptible de calmer la douleur parce qu'elle a des propriétés antalgiques" explique le Dr Lequart, chirurgien-dentiste. Une étude brésilienne datant de 2014 démontre que le composant principal du clou de girofle, l'eugénol, serait efficace pour atténuer la sensibilité à la douleur dentaire. "L'emploi du clou de girofle comme analgésique a été rapporté depuis le 13e siècle, pour les maux de dents" peut-on lire dans cette recherche.

Un risque de mortification : Le chirurgien-dentiste avertit sur les risques que peut déclencher cette épice : "Si on l'applique au niveau d'une carie, proche de la pulpe dentaire, cela peut entraîner une mortification de la pulpe". La mortification signifie que la dent se meurt toute seule alors qu'il n' y a pas forcément de carie dentaire. La dent change alors de teinte, devient grisâtre et ne réagit plus au contact du froid et du chaud, elle est nécrosée et nécessite une dévitalisation.

A remplacer par un antalgique : "Le clou de girofle entre dans la composition d'un certain nombre de préparations utilisées dans les cabinets dentaires. Cependant, ce remède de grand-mère peut calmer mais ne traitera pas le fond du problème" explique le Dr Lequart tout en précisant qu'il est préférable d'aller consulter un spécialiste de la santé bucco-dentaire. Pour calmer la douleur : "Utiliser un antalgique sera plus efficace que d'avoir recours à un remède à base de clou de girofle" confie le spécialiste.

Le citron : un risque de demineralisation de l'email

Le citron est un remède naturel qui a la réputation de rendre les dents plus blanches et de façon très rapide.

Donne une impression de dents plus blanches : "Le citron est à éviter à 100%. Par son acidité, il va déminéraliser l'émail des dents, le rendre plus crayeux et créer des micro-trous sur sa surface. L'émail va prendre un aspect blanchâtre, c'est pour cela qu'on a l'impression que le jus de citron blanchit les dents instantanément. En réalité, cet effet blancheur n'est que temporaire" déclare le chirurgien-dentiste.

Détruit irréversiblement une partie de l'émail : "Le citron entraîne une destruction des cristaux d'émail et cause l'érosion, qui est un phénomène irréversible."

Le mélange citron et bicarbonate est à bannir : "Coupler ces deux éléments est encore plus nocif puisque le bicarbonate de soude contient des grains. Brosser ces grains sur un émail déminéralisé et fragilisé par le citron va avoir un effet abrasif et entraînera l'élimination d'une partie de l'émail" explique le spécialiste qui déconseille "absolument cette association".

Bicarbonate de soude : un remède parfois abrasif

Bicarbonate de soude : un remède parfois abrasif© Adobe StockLe bicarbonate de soude est souvent présenté comme étant un allié formidable pour avoir les dents blanches.

Un remède à ne pas utiliser tous les jours : "En usage quotidien, la poudre de bicarbonate de soude n'est pas recommandée car elle dispose d'une granulométrie relativement importante. La taille de ses grains aura un effet abrasif plus qu'un effet de polissage, ce qui peut entrainer la destruction de l'émail" déclare le spécialiste.

Un effet polissant : "De manière occasionnel, l'usage du bicarbonate de soude peut être intéressant pour diminuer les colorations de surfaces qui sont déposées sur les dents. Ces colorations sont liées à tous les agents tachant comme par exemple le café, le tabac et le thé" explique le Dr Lequart avant d'ajouter "on retrouve le bicarbonate de soude dans tous les dentifrices dit "blancheur" mais il est micro pulvérisé, c'est-à-dire que la taille de ses grains est réduite pour garantir un effet polissant et ne pas provoquer un effet abrasif".

La recette du bain de bouche au bicarbonate de soude : Le chirurgien-dentiste conseille de réaliser le bain de bouche avec "une cuillère à café de bicarbonate de soude dans un demi-verre d’eau".

Un remède intéressant pour les nauséeux : Le Dr Lequart explique que le bicarbonate de soude peut être utile pour les personnes qui ont des nausées, comme les femmes enceintes : "Les nausées provoquent des remontées acides dans la bouche et l’acidité de ces régurgitations va déminéraliser l’émail des dents. Pour neutraliser cette acidité présente en bouche, il peut être intéressant de réaliser un bain de bouche avec du bicarbonate de soude".

Eau oxygénée : un remède inefficace

Eau oxygénée : un remède inefficace© Adobe StockCe remède à l'eau oxygénée pour blanchir les dents a l'avantage d'être particulièrement économique. Toutefois, il ne serait pas sans risque.

Une méthode agressive : Le spécialiste déconseille l'utilisation de ce remède car "l'eau oxygénée n'a aucun effet sur les problèmes gingivaux. C'est un oxydant plutôt agressif donc il est à éviter".

Un léger impact sur les colorations de surfaces : "L'eau oxygénée en bain de bouche ne va pas éclaircir la teinte propre de la dent. Elle aura une petite action sur les colorations de surfaces qui se sont déposées sur la dent" explique le Dr Lequart. Pour rappel, ces colorations sont liées à tous les agents tâchant comme par exemple le café, le tabac et le thé.

Charbon végétal : provoque l'érosion dentaire

Charbon végétal : provoque l'érosion dentaire© Adobe StockEn véritable effet de mode, le charbon est très en vogue. Il promet blancheur et éclat mais ne serait pas sans risque.

Une méthode abrasive : "A éviter à 100%" alerte le Dr Lequart avant d'ajouter que "les grains de charbon vont abraser l'émail, ne vont pas le polir et peuvent provoquer son érosion". Le spécialiste précise : "Sachant que l’émail des dents ne se renouvelle pas, le charbon pourrait être très dommageable".

Une sensibilité dentaire : "A partir du moment où une partie de l'émail est éliminée, un inconfort dentaire caractérisé par des sensations de chaud et froid peut apparaître."

Un avertissement sur les risques du charbon : En juin 2017, une étude américaine a démontré que les données cliniques sur le charbon sont insuffisantes pour étayer les allégations d'innocuité et d'efficacité des produits de santé buccale à base de charbon.

Suite à cela, l'Oral Health Foundation, une association caritative indépendante préoccupée par la santé bucco-dentaire, a alerté en octobre 2017 sur les éventuels risques que pourraient provoquer ces produits. "Certains produits à base de charbon peuvent être trop abrasifs et, s'ils sont utilisés trop souvent, peuvent user l'émail des dents et causer une sensibilité. Vérifiez avec un professionnel dentaire que le produit que vous voulez utiliser est sûr" a déclaré le Dr Nigel Carter, PDG de l'association, dans un communiqué avant de rappeler que : "la seule façon d'obtenir les dents blanches, que beaucoup désirent, est d'avoir recours aux services professionnels de blanchiment fournis par un professionnel de soins dentaires".

Les dentifrices "maison" à l'argile : un risque d'abrasion

Les dentifrices "maison" à l'argile : un risque d'abrasion© Adobe StockLe dentifrices "home made" sont composés d'une majorité de produits naturels. L'argile, entrant dans la composition de ces préparations, serait capable de détartrer les dents.

Une méthode risquée : "On trouve beaucoup de recettes avec des dentifrices à base d'argile. La problématique est toujours la même avec les fabrications maison, les grains d'argile sont trop gros et vont avoir un effet abrasif plus qu'un effet polissant."

Des grains fins pour ne pas abraser l'émail : Le Dr Lequart déclare "Il faut savoir que dans tous les dentifrices vendus en pharmacies ou en supermarchés, on retrouve de la silice. Ce minéral aide à éliminer la plaque dentaire et il présente une granulométrie très fine pour ne pas abraser l'émail."

Le vinaigre de cidre : un risque de destruction de l'émail

Le vinaigre de cidre : un risque de destruction de l'émail© Adobe StockLe vinaigre de cidre est souvent utilisé au niveau de l’hygiène bucco-dentaire, il agirait comme antiseptique naturel.

Risque de déminéralisation : "L'acidité du vinaigre va entraîner une déminéralisation de l'émail et va détruire une partie de celle-ci" explique le spécialiste. Pour rappel, l'émail dentaire est la substance la plus dure du corps humain et son érosion est irréversible.

Le sel ne traite pas la cause du problème

Le sel ne traite pas la cause du problème© Adobe StockFaire un bain de bouche avec du sel pour calmer les douleurs dentaires et les saignements est une technique couramment utilisée.

Ne traite pas le problème, agit sur les conséquences : L'avis du Dr Lequart : "Les solutions salines en bain de bouche confèrent un côté astringent, c'est-à-dire qu'elles vont absorber l'humidité présente au niveau des gencives. Cela va donc diminuer l'inflammation au niveau gingivale et donc limiter les saignements mais cela ne va pas traiter la cause" explique-t-il. Les solutions salines auraient donc une légère incidence sur les conséquences de la présence de plaque dentaire ou de tartre mais ne traiteraient pas le problème.

Un brossage à bannir : Pour les personnes qui auraient pensé à se brosser les dents avec du sel : "Il est évident que se brosser les dents avec des grains de sel provoquerait l'abrasion, cette méthode est donc fortement déconseillée" déclare le spécialiste.

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Vidéo : Pourquoi le citron peut détériorer vos dents

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.