Quand certaines mutations génétiques entraînent des risques beaucoup plus élevés de souffrir d'une pathologie, d'autres peuvent également réduire le danger. Une équipe de chercheurs de l'université technique de Munich (TUM) a ainsi découvert que les personnes atteintes d'une mutation génétique précise ont 50 % de risque en moins de souffrir d'une crise cardiaque. Combinée avec des médicaments, cette particularité permet de réduire significativement le risque de maladies coronarienne en général.

La fonction du gène "désactivée"

Les scientifiques ont analysé 13 000 gènes différents de 200 000 participants en bonne santé ou à risque de crise cardiaque. Ils ont découvert que les personnes qui possèdent une version mutée du gène "ANGPTL4" montraient un niveau de triglycérides beaucoup plus faible dans le sang. Un type de graisse indispensable au corps mais dont des valeurs élevées conduisent à risque accru de maladies cardiovasculaires. Jusqu'ici, seule une bonne ou mauvaise alimentation était connue pour influencer son taux dans le sang.

En temps normal, le gène "ANGPTL4" produit une enzyme qui se trouve à l'origine de l'augmentation de cette valeur. Mais cette prédisposition génétique "désactivent la fonction de ce gène et fait en sorte que la valeur des triglycérides diminue de manière significative", expliquent les chercheurs. "Dans le même temps nous avons découvert que le corps n'a même pas besoin du gène "ANGPTL4", il semble superflu." explique le Dr Jeanette Erdmann. Les chercheurs travaillent maintenant sur un moyen de reproduire cette mutation grâce à des médicaments qui permettront d'inhiber ce gène ou son enzyme.

Leur étude est parue dans la revue The New England Journal of Medecine

Comment soigner les problèmes cardiaques ?

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Vidéo : Comment soigner les problèmes cardiaques ?

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.