2021 n'a pas été simple pour le chef Norbert Tarayre, et cela pas uniquement en raison de la fermeture des restaurants en raison de l'épidémie de la covid-19. Le cuisiner a été victime d’un pneumothorax au printemps dernier qui l'a conduit à être hospitalisé.

L'animateur de l'émission La meilleure boulangerie de France, diffusée sur M6, est revenu sur cet événement difficile dans les pages du dernier numéro du magazine Télé Star. “C’était dû à un trop grand stress avec les émissions, les restaurants… J’avais perdu du poids. Je faisais huit heures de sport par semaine pour maigrir, c’était trop”, indique le père de quatre enfants.

Aujourd’hui rétabli - après une longue période de convalescence - il tient à rassurer son public : "tout s’est remis d’aplomb. J’ai passé des examens et les poumons sont nickels", assure-t-il.

Cette épreuve a conduit le chef de plusieurs établissements en banlieue parisienne à repenser son quotidien afin de protéger son organisme. “J’ai 40 ans, il faut que je pense à prendre soin de moi”, reconnait-il. C'est pourquoi désormais, il se fait accompagner par un coach.

Pneumothorax : une pathologie dangereuse pour les poumons

Cette affection consiste à un décollement de la plèvre, une membrane qui recouvre les poumons. La cavité pleurale va alors se remplir d’air, ou bien de gaz, entraînant une gêne respiratoire. On compte plusieurs formes de pneumothorax, plus ou moins graves :

  • Le pneumothorax traumatique : l’air s’engouffre de l’extérieur, après une blessure ou un mauvais geste médical lors d’une opération.
  • Le pneumothorax cataménial : cette forme touche les femmes durant leurs cycles menstruels ou celles qui prennent des œstrogènes.
  • Le pneumothorax compressif : C’est la forme la plus grave. Elle est causée là aussi par un surplus d’air entre les deux feuillets de la plèvre, causant une suffocation sur les poumons et le cœur. Une pression se crée, l’air qui entre ne pouvant être évacué en expirant. Le pneumothorax compressif peut ainsi affecter les organes du corps, en les déplaçant, ou encore provoquer un arrêt de la circulation sanguine dans les veines.

Pneumothorax : une opération pour rétablir les poumons

Bien que le plus souvent du repos suffise pour se rétablir, comme Norbert Tarayre, il peut être nécessaire de se faire opérer pour éviter toute complication liée à un pneumothorax comme la tachycardie, une infiltration d’air sous la peau ou un arrêt du cœur (appelé désamorçage de la pompe cardiaque).

Ce type de chirurgie consiste à réparer les zones pulmonaires concernées par l’affection. Pour ce faire, le médecin va accoler les membranes pleurales afin d’empêcher l’air de s’engouffrer. Cette opération est appelée pleurodèse.

Elle est recommandée lorsque le drainage ne suffit pas à rétablir le poumon, lors d’une fuite d’air ou saignement de cette zone ou d’un pneumothorax compressif. Une récidive serait, en effet, dangereuse pour le patient.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Tele Star : https://www.telestar.fr/people/norbert-tarayre-victime-d-un-pneumothorax-il-donne-des-nouvelles-sur-son-etat-de-sante-638144#img12

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.