Bronchite chez la femme enceinte : un risque pendant la grossesse ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLa bronchite est une maladie bénigne qui peut se compliquer pendant une grossesse, d’autant plus que certains médicaments sont contre-indiqués. Découvrez ce qu’il faut savoir pour soigner une bronchite chez la femme enceinte.
Sommaire

La bronchite est une inflammation des bronches généralement due à un virus. Les antibiotiques sont donc inutiles pour la soigner. "Chaque année, dix millions de bronchites aiguës sont diagnostiquées en France", estime le site de l’Assurance Maladie.

A lire aussi :

Cette dernière guérit spontanément la plupart du temps, en dix jours environ, contrairement à la bronchite chronique qui s’installe dans la durée et nécessite une prise en charge particulière.

"Pendant la grossesse, la maladie ne présente pas de danger particulier, rassure le médecin généraliste Sophie Siegrist. Mais il faut surveiller l’évolution des symptômes comme la fièvre pour prévenir les complications pouvant toucher le fœtus."

© Fotolia

Quels sont les symptômes d'une bronchite durant la grossesse ?

Une rhinopharyngite peut précéder l’apparition de la bronchite aigüe. Elle débute par une toux sèche accompagnée de douleurs thoraciques, puis la toux peut devenir productive (de glaires). On parle alors de toux grasse avec des sécrétions jaunâtres ou verdâtres (expectorations). Cela ne signifie pas qu’il y a toujours une surinfection, mais que l’organisme évacue les glaires.

Les autres symptômes de la bronchite sont l’écoulement nasal, le mal de gorge, voire de la fièvre dans certains cas. Modérée, elle ne dépasse que rarement les 38,5°C. L’encombrement des bronches se manifeste par des difficultés respiratoires.

Bronchite enceinte : quand consulter ?

Réponse du Dr Sophie Siegrist :

"Toute infection doit amener la femme enceinte à consulter un médecin généraliste. Même si une bronchite est virale et ne nécessite pas de médicaments, la femme enceinte est plus fragile et une surinfection peut nécessiter une prise en charge complémentaire. En plus de faire le point sur la grossesse, il est préférable de voir comment la future maman supporte l’infection."

Quelles sont les complications de la bronchite aiguë spécifiques à la grossesse ?

Les risques de complications varient en fonction du stade de la grossesse. "Au début, la fièvre est à surveiller de près, car elle peut avoir un impact sur le développement de la grossesse et, dans certains cas exceptionnels, cela peut aller jusqu’à l’interruption de grossesse", détaille le Dr Siegrist.

Dans tous les cas, et notamment en cas de fièvre, il est recommandé à la future mère de bien boire, car la déshydratation peut provoquer des contractions. La toux peut aussi gêner la respiration de la femme enceinte et provoquer des contractions. "À la fin de la grossesse, les quintes de toux et une fièvre élevée peuvent provoquer un accouchement prématuré", prévient le médecin.

Dans tous les cas, une toux persistante qui empêche de trouver le sommeil doit amener à reconsulter.

Comment soigner une bronchite lorsqu'on est enceinte ?

Une femme enceinte peut-elle prendre du paracétamol contre la fièvre ?

En majorité d’origine virale, la bronchite ne nécessite pas de médicament particulier. Un traitement symptomatique permet en revanche de soulager la fièvre. "La femme enceinte pourra prendre du paracétamol en respectant les doses indiquées par son médecin", détaille le Dr Sophie Siegrist. Les anti-inflammatoires type ibuprofène ou aspirine qui présentent un risque de malformation cardiaque chez le fœtus sont en revanche à proscrire.

Photo : la femme enceinte peut prendre du paracétamol sur avis médical

Photo : la femme enceinte peut prendre du paracétamol sur avis médical

Quel sirop pour soulager la toux pendant la grossesse ?

Pour décongestionner un nez très pris, le lavage de nez au sérum physiologique associé à un mouchage régulier est le meilleur médicament et le premier réflexe à avoir. "Éventuellement, un sirop pour calmer la toux pourra être prescrit", ajoute le médecin. La majorité des antitussifs sont contre-indiqués, mais il existe des dérivés comme le dextrométhorphane ou la codéine qui peuvent être utilisés à posologie usuelle, quel que soit le terme de la grossesse sur avis médical. "La toux est bénéfique, car elle permet d’éliminer les sécrétions et les virus, rappelle le Dr Siegrist. Éliminer ce réflexe n’est pas toujours le bienvenu."

Dans certains cas de bronchite bactérienne, des antibiotiques peuvent également être autorisés chez la femme enceinte, mais uniquement après avoir consulté un médecin.

Comment savoir si un médicament est risqué pour la femme enceinte ?

Réponse du Dr Sophie Siegrist :

"En cas de doute sur l’utilisation d’un médicament, les femmes enceintes ou leur entourage peuvent consulter le site du Centre de Référence sur les Agents Tératogènes (CRAT) qui récapitule les risques des médicaments, vaccins, radiations et dépendances pendant la grossesse et l'allaitement."

Concernant les remèdes naturels, les huiles essentielles sont généralement contre-indiquées pendant la grossesse par principe de précaution. Demandez toujours conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. En revanche, l’homéopathie ne présente pas de risque particulier et peut donc être utilisée sans problème.

Les bons réflexes à avoir pour soulager les symptômes

Certains réflexes permettent de se sentir mieux pendant une bronchite, que l’on soit enceinte ou non. Le site de l'Assurance maladie, Ameli, les a répertoriés :

  • Ne pas s’exposer à la fumée de tabac qui peut aggraver les symptômes de la bronchite aigüe ;
  • aérer son logement tous les jours ;
  • éviter d’inhaler les parfums ou les aérosols qui peuvent prolonger la toux ;
  • bien se reposer ;
  • boire beaucoup d’eau, surtout en cas de fièvre ;
  • se laver les mains régulièrement ;
  • limiter les efforts physiques en cas de difficultés respiratoires ;
  • surélever son oreiller en cas de toux nocturne ;
  • une cuillère de miel dans une tisane peut avoir un effet apaisant.

Photo : se laver les mains régulièrement au savon permet de lutter contre la bronchite aiguë

Photo : se laver les mains régulièrement au savon permet de lutter contre la bronchite aiguë© Istock

Comment prévenir la bronchite aiguë ?

La bronchite est une maladie très contagieuse qui peut passer d’un membre de la famille à un autre en un baiser ou en touchant le même objet. Pour limiter la transmission du virus responsable de la maladie, certains gestes barrières sont vivement conseillés :

  • tousser dans le creux de son coude ;
  • utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter ;
  • se laver les mains au moins 30 secondes avec du savon ;
  • se couvrir les extrémités du corps (mains, tête…) ;
  • éviter les baisers avec son enfant ou une autre personne malade ;
  • ne pas surchauffer l’intérieur de la maison, l’air sec favorise les agents infectieux ;
  • humidifier l’air des chambres.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Site du Centre de Référence sur les Agents Tératogènes (CRAT) : https://www.lecrat.fr/medicament.php

Société de pneumologie de langue française. Catherinot É, Bron C, Rivaud É, Couderc LJ. Infections respiratoires basses communautaires. Site internet : SPLF. Paris ; 2013 (consulté le 6 novembre 2019)