Les crises de rires de leur enfant étaient causées par une tumeur au cerveau

Deux semaines après sa naissance, le petit Jack pouvait passer plus de 17 heures par jour à rigoler sans cesse. Pensant simplement que leur bébé était heureux les parents ont découvert six mois plus tard que tout cela était dû à une forme rare de tumeur du cerveau. 

Publicité

Il n'était pas simplement heureux. Gemma et Ed Young, un couple de parents britanniques originaires de la ville de Winscombe au nord de l' Angleterre ont découvert que leur petit garçon Jack qui rigolait plus de 17 heures par jour, deux semaines après sa naissance était en fait atteint d'une tumeur du cerveau, rapporte le média britannique Daily Mirror. Au début, les parents expliquent avoir pensé qu'il était tout simplement joyeux, mais lorsque les rires de l'enfant se sont mis à durer toute la journée, ils ont pensé que quelque chose n'allait pas, mais certainement pas à ce point. "Il ne faisait aucune pause, c'était comme un petit hoquet constant", explique la mère de l'enfant.

"C'était bouleversant d'apprendre que depuis tout ce temps il n'allait pas bien"

Publicité
Publicité

C'est lors d'un contrôle de routine six semaine après sa naissance, le médecin s'inquiète du son étrange émis par l'enfant. "Je me suis sentie tellement coupable de ne pas avoir réagi la première, mais que ce soit une autre femme qui se rende compte", témoigne la mère du petit patient. Les parents de Jack enchaînent alors les visites médicales jusqu'à ce que le diagnostic tombe enfin 6 mois plus tard. Les médecins décèlent une tumeur du cerveau rare mais bénigne appelée hamartome hypothalamique. Selon les médecins, cette maladie touche un enfant atteint d'épilepsie sur 1 000 et peut déclencher des sortes de petites crises épiléptiques sous forme de fous rires ou de pic d'énergie. "C'était un vrai soulagement de savoir enfin ce que notre petit garçon avait mais aussi bouleversant de savoir que depuis tout ce temps il n'allait pas bien", commente la mère de l'enfant. Heureusement, les médecins annoncent aux parents qu'après une opération consistant à retirer la tumeur les crises du petit Jack devraient cesser.

Deux après le début de ses crises, après avoir été mis sur une liste d'attente pour définir la date de son opération Jack a finalement été opéré avec succès, le 16 juin 2016. Depuis le petit garçon est maintenant âgé de 4 ans et se porte parfaitement bien, ses crises de rires ont totalement disparues.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X