Cette équipe de chercheurs New-Yorkais n'en revient toujours pas ! En tentant une combinaison de médicaments sur une patiente de 49 ans atteinte d'un mélanome métastatique, ils ont réussi à le faire "disparaître". Pour ce traitement expérimental les chercheurs ont associé deux anticorps : l'ipilimumab, le nivolumab, deux molécules utilisées aux Etats-Unis en tant que traitement contre les mélanomes de stade avancé.

Une réduction tumorale pour 61% des patients

Une autre étude publiée dans le News England Journal of Medicine démontre une comparaison entre deux groupes de patients. Les uns ayant été traités avec cette fameuse combinaison et les autres ayant reçu uniquement l'un des deux médicaments avec un placebo. Résultat ? 61% des malades traités avec la combinaison de l'équipe new-yorkaise ont rapporté une diminution de la tumeur. Pour 22% d'entre-eux elle a même complètement disparue. En revanche, seul 11% de ceux qui ont reçu le médicament et le placebo ont constaté une réduction tumorale et aucune totale suppression.

Selon les scientifiques, cette recherche est très prometteuse. Reste encore à savoir comment diminuer les risques d'effets secondaires, car selon l'étude, la combinaison des deux anticorps pourrait provoquer un dérèglement hormonal, un gonflement du côlon ou des diarrhées sévères.

Vidéo. Le mélanome expliqué en images

Vidéo : La cancer de la peau - Mélanome

mots-clés : Cancer, Mélanome
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.