7 choses à savoir sur la vulvodynie

Maladie chronique de la vulve, la vulvodynie provoque des douleurs insupportables pendant les rapports sexuels et peut empêcher le port de certains vêtements ou de rester assis trop longtemps. Peu connue, même par les médecins, elle toucherait pourtant près de 2 millions de femmes. Symptômes, traitements... Medisite a rencontré Aurélie Botte, Présidente de l'association les Clés de Vénus, aujourd'hui guérie de cette maladie.

La vulvodynie : c'est quoi ?

La vulvodynie : c'est quoi ?© Adobe StockLa vulvodynie est une maladie chronique (c'est-à-dire une maladie qui provoque des douleurs pendant plus de 6 mois) qui touche l'intimité de la femme. On estime que 2 millions de femmes pourraient être touchées. "Elle provoque des douleurs qui peuvent être ressenties soit au niveau de toute la vulve, soit localisée notamment à l'entrée du vagin, ou au niveau du clitoris, explique Aurélie Botte présidente de l'association de patientes les Clés de Vénus, sur les maladies qui touchent la sexualité féminine également concernée par la vulvodynie. "Dans la majorité des cas c'est l'entrée du vagin qui est touchée on appelle ça une vestibulodynie".

Les causes : "On ne sait pas encore à quoi est dûe cette maladie. Les études penchent pour une sorte d'"hypersensibilité" provoquées par des facteurs divers : un trouble hormonal ou une atteinte des nerfs au niveau de la zone périnéale à cause d'une contracture musculaire, notamment."

Qui ça concerne ? Les principales douleurs se déclenchant pendant les rapports intimes, c'est surtout quand elle devient sexuellement active que la femme se rend compte que quelque chose ne va pas, mais certaines sont également touchées après la ménopause", explique notre interlocutrice.

Des douleurs insupportables pendant les rapports

La principale douleur provoquée par la vulvodynie intervient pendant les rapports sexuels. "Au début, on a des sensations d'irritation, comme une brûlure, on pense à une mycose, explique Aurélie Botte, ancienne malade. Et puis cela devient de plus plus intense, le contact contre la zone est impossible. Pendant les rapports, j'avais l'impression d'avoir un couteau qui pénètre à l'intérieur de mon vagin."

Les troubles et douleurs pendant les rapports intimes faisant également partie du vaginisme, maladie légèrement plus connue qui implique une contraction des muscles pelvien lorsqu'il y a tentative d'insertion, beaucoup de femmes pensent en être atteinte alors qu'il peut s'agir aussi de vulvodynie. Le problème c'est que les traitement ne sont pas les mêmes. Un bon diagnostic facilite la prise en charge.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):