Sommaire

La peau qui devient jaune

La jaunisse ou ictère est une coloration de la peau et du blanc de l’œil qui deviennent jaunes ou jaunâtres. "Cette réaction est causée par l’augmentation de la concentration de bilirubine dans le sang. La bilirubine est un pigment présent dans la bile qui est le produit de la dégradation des globules rouges dans le sang", explique le Dr Dominique Godeberge, gastro-entérologue. Elle est transmise par le foie, puis éliminée dans les urines et les selles. Cependant, quand le foie ne fonctionne plus normalement, la bilirubine s’accumule dans l’organisme et plus particulièrement au niveau de la peau et des yeux.

Des démangeaisons cutanées

Pour le gastro-entérologue, "les démangeaisons sont souvent liées à plusieurs symptômes se retrouvant dans les maladies du foie". Elles se prolongent dans le temps après une grande fatigue, une perte de poids et sont provoquées à nouveau par l’augmentation de la bilirubine. Mal évacuée par les urines ou les selles, elle s’accumule dans l’organisme et peut entraîner des démangeaisons en se concentrant sous la peau.

Une grande fatigue

Une grande fatigue © IstockL’asthénie ou grande fatigue peut évoquer un problème hépatique. "Si elle apparait c’est parce que l’organisme déploie une incroyable quantité d’énergie pour lutter contre la maladie. Ainsi l’intensité de la fatigue peut tout à fait dépendre de la sévérité de la maladie car l’énergie que déploie le foie pour protéger l’organisme est très intense", expose le dr Godeberge. Il faut rappeler que le foie est un organe très énergivore en raison des nombreuses fonctions dont il a la charge. Ainsi, la fatigue constitue dans ces cas-là un symptôme majeur qui peut rapidement orienter vers un diagnostic de pathologie du foie.

Des douleurs au côlon

"Lorsqu’il y a dysfonctionnement au niveau du foie, il peut y avoir des douleurs abdominales notamment au niveau du côlon car il se situe dans la région du foie. Elles sont souvent très intenses car elles peuvent irradier durant de longues heures dans tout le corps", nous explique le gastro-entérologue. Rappelons que le foie assure trois rôles principaux : l’épuration (élimination des toxines), la synthèse (cholestérol...), le stockage (en particulier le glucose). Il assure donc une partie de la digestion. Dès qu'il est perturbé, il se met à grossir et peut entraîner des douleurs.

Une sensation de pesanteur

Une sensation de pesanteur© IstockDes douleurs peuvent apparaitre dans la région du foie, médicalement parlant on parle d'hépatalgies. Les voies biliaires au même niveau peuvent également faire mal. On parlera alors de colique hépatique. Et puis il y a la fameuse crise de foie, la dyspepsie. Notre expert nous rappelle que, "le foie ne peut pas faire mal, ce qui est très trompeur et ne facilite pas le dépistage de la cause véritable des douleurs". Ces types de troubles surviennent essentiellement à la suite "d'un repas trop copieux et particulièrement gras, à la suite d’une consommation excessive d’alcool ou d’un caillot coincé au niveau de la vésicule biliaire", rajoute le gastro-entérologue. Maux de ventre, brûlures à l’estomac, sensation de lourdeur et de pesanteur au niveau du ventre sont les principaux symptômes qui peuvent être facilement détecté. Cependant, il faut consulter rapidement car certaines de ces pathologies peuvent en cacher des plus graves.

La présence "d’eau dans le ventre"

Un autre symptôme d’un dysfonctionnement hépatique est l’ascite : "Un épanchement de liquide ou accumulation de liquide dans l’abdomen. On parle souvent "d’eau dans le ventre", explique le Dr Godeberge. Normalement, le liquide est présent en très petites quantités dans la zone péritonéale, mais l’accumulation peut entraîner l’apparition de symptômes et d’éventuelles complications (cancer du foie, hémorragies digestives, cirrhose, etc). L’ascite n’est pas une condition mortelle, mais peut être le signe d’une atteinte hépatique sévère. Suivant l’origine de l'ascite, les symptômes peuvent apparaître soudainement ou se développer lentement. Il est également possible, lorsque l’épanchement est faible, que celui-ci soit asymptomatique.

L'apparition d'hématome spontané

L'apparition d'hématome spontané© IstockUn hématome spontané apparait sans coup ou après un léger traumatisme dont on ne se serait pas rendu compte. L’hématome est une poche où il y a du sang. Lorsqu’il apparaît c'est parce que le choc a endommagé certaines artères capillaires. Le sang sort alors de ces petites veines, ce qui explique la couleur rougeâtre au début. Cependant la "spontanéité d’un hématome peut signaler des maladies comme un trouble de la coagulation ou une maladie infectieuse pouvant provenir du foie", rapporte le gastro-entérologue.

Des vomissements avec du sang

L’hémorragie digestive peut être la cause de plusieurs pathologies telles que : l’ulcère, la gastrite, la rupture d’hémorroïdes, les tumeurs etc. Elle se manifeste d’habitude par "un saignement provenant de l’estomac, de l’œsophage ou du duodénum, le patient pourra émettre également des vomissements sanglants et rejeter des selles de couleur noire", explique l'expert. Cette couleur correspond au sang qui n’a pas été éliminé lors des vomissements. Dans les cas les plus graves, la vie du patient est en danger. Les symptômes associés sont parfois la pâleur, la fatigue ou un état de choc dans les cas graves. Il est urgent d’aller consulter un médecin très rapidement car le fait de connaître l’ancienneté et l’importance de l’hémorragie digestive, sa fréquence et les signes associés permet de pouvoir adapter au mieux les traitements. Par exemple, "si les saignements sont peu abondants, nous disposons d’un délai suffisant pour faire pratiquer des examens comme une endoscopie ou une coloscopie, afin de déterminer précisément la cause du saignement", conclut le dr Godeberge.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Remerciements au Dr Philippe Godeberge, gastr-entérologue, hépatologue, proctologue et spécialisé en endoscopie digestive

Vidéo : L'astuce naturelle pour soulager son foie

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.