Noel : 10 aliments de fete inoffensifs pour le foie

Les fêtes de fin d'année peuvent être sans pitié pour le système digestif. Nous avons beau tous célébrer la naissance du Christ différemment, s'il y a bien une chose commune à la plupart d'entre nous, c'est l'enchaînement de repas et des apéritifs. Ce qui n'est pas toujours pour plaire à notre foie.

Le premier risque des fêtes sera sans doute  l’indigestion. Communément appelé la crise de foie, ce phénomène survient lors d’un rejet du repas par le système digestif. Les excès alimentaires ont tendance à favoriser l’indigestion.

"Le foie est un filtre, chargé d’éliminer les toxines que l’on ingère. Et lorsque celui-ci se trouve débordé, il ne pourra plus assurer sa fonction, nous explique Raphaël Gruman, nutritionniste. L’organisme fera alors en sorte d’éliminer les toxines plus vite, par des vomissements et des diarrhées. C'est la crise de foie".

Heureusement, il est possible de vous régaler à Noël sans passer par là. Notre nutritionniste nous propose 10 gourmandises de fête tout à fait digestes et inoffensif pour le foie. Aperçu dans notre diaporama.

Foie : c’est le côté répétitif des fêtes qui pose problème

L’origine de la crise de foie s’explique en principe par une alimentation riche en graisses. Les graisses animales, fréquemment consommées à Noël, sont plus difficiles à digérer. En outre, l’alcool aussi met à mal le foie. Et le chocolat possède une graisse pouvant causer du tort à cet organe. Parmi les symptômes de la crise de foie, on retrouve les nausées, vomissements, ainsi qu’une grande douleur abdominale au moment de la palpation.

C’est avant tout le côté répétitif des fêtes qui pose problème - plus que le contenu de vos assiettes. Le soir du réveillon, vous vous faites plaisir parce que c'est Noël, le lendemain, vous mangez les restes, le surlendemain chez la belle-famille… Noël a tendance à traîner en longueur et votre système digestif le ressent.

Foie : comment limiter les dégâts après Noël ?

Pour limiter les dégâts en cas d’excès, il est important de retrouver son équilibre, petit à petit. Modérez vos portions  alimentaires après les fêtes sans pour autant vous affamer. Par ailleurs, pensez à bouger davantage après les fêtes et à faire un peu plus de sport.

Augmentez la part faite aux légumes. Le  jeûne intermittent  est aussi une bonne solution pour reposer votre foie après plusieurs excès. Pourquoi ne pas prendre un petit déjeuner, un bon repas le midi et un goûter, et contourner ainsi le dîner du soir. Cette méthode fonctionne si vous la suivez 4 ou 5 jours. Vous réussirez alors à éliminer les effets des débordements de Noël.

Saumon fumé

1/10
Noël : 10 aliments de fête inoffensifs pour le foie  

Caviar

2/10
Noël : 10 aliments de fête inoffensifs pour le foie  

Dinde

3/10
Noël : 10 aliments de fête inoffensifs pour le foie  

Huître

4/10
Noël : 10 aliments de fête inoffensifs pour le foie  

Langouste / Homard

5/10
Noël : 10 aliments de fête inoffensifs pour le foie  

Langoustines

6/10
Noël : 10 aliments de fête inoffensifs pour le foie  

Pintade

7/10
Noël : 10 aliments de fête inoffensifs pour le foie  

Saint Jacques

8/10
Noël : 10 aliments de fête inoffensifs pour le foie  

Bûche glacée (avec des sorbets)

9/10
Noël : 10 aliments de fête inoffensifs pour le foie  

Litchis

10/10
Noël : 10 aliments de fête inoffensifs pour le foie  

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.