Colique nephretique : les symptomes d’alerte

Vous ressentez une violente douleur au niveau des reins, qui apparaît sans crier gare ? Vous êtes sujet(te) aux calculs rénaux ? Vous faites peut-être une crise de colique néphrétique. Ce signal d’alarme ne doit pas être ignoré, au risque de développer des complications. Dans ce diaporama, nous vous décrivons la douleur caractéristique de la colique néphrétique et les autres symptômes qui peuvent lui être associés.

Colique néphrétique : comment réagir ?

Si vous vous reconnaissez dans cette description, prenez votre température pour vérifier l’absence de fièvre (et donc d’infection), buvez de l’eau normalement, appliquez une source de chaleur sur la zone douloureuse et prenez des antalgiques. Puis, prenez rendez-vous avec votre médecin traitant.

Si la douleur augmente ou se diffuse, qu’elle s’accompagne de fièvre, de frissons et de vomissements, ou encore si vous n’urinez pas depuis 24 heures, contactez le 15 ou le 112. Idem si vous êtes enceinte, que vous avez une insuffisance rénale, que vous n’avez qu’un seul rein ou subi une transplantation.

Qu’est-ce qu’une colique néphrétique et comment la prévenir ?

“Les coliques néphrétiques sont une des complications de la présence de calculs au niveau des reins”, décrit le site Vidal.fr. Les caillots sont liés à la présence excessive de certains minéraux dans les urines, qui forment des cristaux dans les reins ou dans la vessie. On parle de lithiase urinaire. Lorsqu’ils sont minuscules, ces “cailloux” peuvent être éliminés naturellement à la miction. Mais lorsqu’ils sont trop gros ou qu’ils s’accumulent, ils peuvent boucher les canaux par lesquels l’urine est évacuée, entraînant une violente douleur : c’est la colique néphrétique.

Cette dernière nécessite une prise en charge médicale pour être soulagée et pour éviter les rechutes à long terme. Et pour cause, ces dernières sont assez fréquentes. “Chez la moitié des personnes qui ont connu une crise de colique néphrétique, une deuxième crise est observée dans les cinq années suivantes”, précise le Vidal. Pour pallier ce problème, le médecin généraliste ou le néphrologue pourra prescrire certains changements à apporter dans votre hygiène de vie. À savoir :

  • Boire au moins deux litres d’eau par jour, pour éviter la concentration des urines et éliminer les micro-cristaux.
  • Éviter les eaux minérales trop riches en sels minéraux, et notamment en calcium : Contrex, Hépar, Vittel…
  • Préférer les eaux minérales riches en bicarbonates : Vichy Célestins, Vichy Saint-Yorre…
  • Réduire sa consommation de protéines, en particulier d’origine animale. N’excédez pas un gramme de protéines par jour et par kilo de poids corporel.
  • Réduire sa consommation de sel à moins de 5 grammes par jour.
  • Manger davantage de fruits et légumes, en particulier ceux qui contiennent du potassium.
  • Se méfier de certains aliments qui favorisent l’apparition de calculs urinaires.

Douleur intense, voire insupportable

1/8
sad, upset, unhappy woman holding hands on stomach suffering from abdominal pain with close eyes, having menstrual period...

Cette douleur “naît dans le dos, descend et tourne vers l'abdomen, l'aine et les organes génitaux”, et se manifeste d’un seul côté, précise le site de l’Assurance maladie. Elle apparaît de manière brutale, “plutôt le matin et la nuit” et entrecoupée de périodes d’accalmie - souvent incomplète, car une douleur sourde persiste néanmoins. 

Agitation

2/8
guy feeling unwell with a stomach ache while sitting at home

“Vous êtes agité(e) car aucune position ne parvient à vous soulager”, souligne Ameli.fr. 

Nausées et/ou vomissements

3/8
portrait of young man drunk or sick vomiting outdoors

La douleur peut s’accompagner de symptômes digestifs, comme des nausées ou des vomissements. 

Ballonnement abdominal

4/8
young suffering caucasian woman in pain - indicates stomach problems such as menstruation, stomach illness, diarrhea, foo...

Vous pouvez être ballonné, à cause de l’accumulation de gaz intestinaux. 

Voir la suite du diaporama

Envie fréquente et urgente d’uriner

5/8
woman needs to pee

Des symptômes urinaires peuvent également accompagner la douleur, comme une envie urgente ou fréquente d’uriner sans y parvenir.

Sang dans les urines

6/8
toilet paper and blood concept of hemorrhoid treatment

Du sang peut également être repéré dans les urines. 

Fièvre

7/8
woman with flu virus lying in bed, she is measuring her temperature with a thermometer and touching her forehead

En cas de colique néphrétique simple, elle n’occasionne pas de fièvre. Mais lorsqu’elle est associée à une infection du rein, une fièvre peut survenir. Dans ce cas, il faut appeler le 15 ou le 112. 

Brûlures à la miction

8/8
woman with urine urgency in the bathroom

Lorsque la colique néphrétique est associée à une infection, des brûlures peuvent également se faire sentir en urinant. 

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Sources

Coliques néphrétiques, Vidal.fr

Colique néphrétique, Ameli.fr

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.