Calculs renaux : 10 aliments qui peuvent prevenir leur apparition

Les calculs rénaux sont des petits cristaux qui se forment dans les reins et provoquent de vives douleurs. Ils apparaissent très souvent à cause d'une concentration anormalement élevée d'acide urique dans l'urine. Dans 90% des cas, ces pierres se situent dans les reins, mais elles peuvent également être n’importe où dans le système urinaire (vessie, urètre…). 

Le calcul rénal est associé à plusieurs pathologies  telles que la maladie rénale chronique, l’ostéoporose et les maladies cardiovasculaires. Une récente étude de la Mayo Clinic s’est intéressée à la manière de réduire le risque de calculs rénaux grâce à l’alimentation. Les chercheurs y ont découvert que consommer des aliments riches en calcium et en potassium serait bon pour les reins. 

Calcul rénal : un déficit de potassium et de calcium augmente les risques

Lors de cette recherche, les scientifiques ont suivi 411 personnes ayant déjà eu des calculs rénaux symptomatiques et 384 autres servant de groupe témoin. Les participants ont été reçus à la Mayo Clinic du Minnesota et celle de Floride, entre 2009 et 2018

Parmi les patients qui avaient des antécédents de calculs rénaux, 73 ont en ont présenté pendant le suivi,  dans un délai médian de 4,1 ans. Une analyse plus approfondie a révélé des niveaux plus faibles de calcium et de potassium dans l'alimentation avant la récidive.

L’étude a ainsi mis en avant l’impact du potassium et du calcium, mais pas seulement. “Dans des analyses entièrement ajustées, une diminution de l'apport alimentaire en calcium, potassium, caféine, phytates et liquides était associée à un risque plus élevé de calculs rénaux symptomatiques incidents”, expliquent les chercheurs. En effet, une faible consommation de liquide et de caféine peut entraîner un faible volume d’urine contribuant à la formation de calculs. Le phytate est quant à lui un composé antioxydant présent dans de nombreux aliments qui peut entraîner une augmentation de l'absorption du calcium et de l'excrétion urinaire du calcium.

Les chercheurs se sont également intéressés à l’apport hydrique, qui s’est révélé avoir moins d’impact. “Un faible apport alimentaire en calcium et en potassium était un prédicteur plus important que l'apport hydrique de la formation récurrente de calculs rénaux”, a expliqué le Dr Api Chewcharat, auteur de l'article et chercheur postdoctoral à la Mayo Clinic au moment de l'étude. 

Calcul rénal : contre la récidive, adoptez une bonne alimentation

Selon les chercheurs, cette étude permet de donner des clés pour pouvoir éviter les calculs rénaux, mais surtout les risques de récidive qui se produisent souvent. "Les patients ne sont peut-être pas susceptibles d'ajuster leur alimentation pour prévenir une incidence de calculs rénaux, mais ils sont plus susceptibles de le faire si cela peut aider à prévenir les récidives,” explique Andrew Rule, néphrologue à la Mayo Clinic et un des auteurs de l'étude. 

"Changer votre régime alimentaire pour prévenir les calculs rénaux peut être très difficile. Ainsi, connaître les facteurs alimentaires les plus importants pour prévenir la récidive des calculs rénaux peut aider les patients à savoir quoi prioriser", ajoute le Dr Rule.

La recherche conclut que les régimes avec un apport quotidien de 1 200 milligrammes de calcium peuvent aider à prévenir les premiers calculs rénaux et les calculs rénaux récurrents. Bien qu'un apport plus élevé en potassium soit également recommandé, les chercheurs ne précisent pas de niveau d’apport. 

Ainsi, le Dr Chewcharat, conseille aux patients d’ajouter plus de fruits et de légumes riches en calcium et potassium à leur alimentation. Medisite vous présente les dix à consommer pour réduire le risque de calculs rénaux. 

La banane

1/10
Calculs rénaux : 10 aliments qui peuvent prévenir leur apparition

La banane contient de nombreux nutriments indispensables à la santé et est très riche en potassium. Selon le site Ciqual de l’Anses, elle renferme 320 mg de potassium pour 100g. 

L'orange

2/10
Calculs rénaux : 10 aliments qui peuvent prévenir leur apparition

Ciqual estime que l’orange contient 180 mg/ 100g de potassium. Elle est également riche en calcium. 

Le pamplemousse

3/10
Calculs rénaux : 10 aliments qui peuvent prévenir leur apparition

Particulièrement riche en vitamine C, le pamplemousse contient également de nombreux minéraux dont le calcium et le potassium. Le site Ciqual estime qu’il contient 140 mg/100 g de potassium. 

Le melon

4/10
Calculs rénaux : 10 aliments qui peuvent prévenir leur apparition

Composé à près de 90% d’eau, ce fruit contient également 380 mg/100 g de potassium. 

L'abricot

5/10
Calculs rénaux : 10 aliments qui peuvent prévenir leur apparition

Comme d’autres fruits secs moelleux, l’abricot est riche en potassium et en fibres. Selon Ciqual, il contient 260 mg/ 100g de potassium. 

Les pommes de terre

6/10
Calculs rénaux : 10 aliments qui peuvent prévenir leur apparition

La pomme de terre contient 391 mg/100 g de potassium selon le site Ciqual. 

Les champignons

7/10
Calculs rénaux : 10 aliments qui peuvent prévenir leur apparition

Le champignon est très riche en fer, minéraux et vitamines B. Ciqual estime son apport en potassium à 341 mg /100g.

Les petits pois

8/10
Calculs rénaux : 10 aliments qui peuvent prévenir leur apparition

Son apport en potassium s'élève à 110 mg /100g. Cet aliment est également très bon pour le transit et pour calmer la faim.

Les concombres

9/10
Calculs rénaux : 10 aliments qui peuvent prévenir leur apparition

Il contient 140 mg/100g de potassium et 16 mg/100 g de calcium. Très riche en eau, cet aliment possède des vertus diurétiques et drainantes. 

Les courgettes

10/10
Calculs rénaux : 10 aliments qui peuvent prévenir leur apparition

Elles contiennent 238 mg/100g de potassium et sont également riches en calcium.

Sources

https://www.mayoclinicproceedings.org/article/S0025-6196(22)00259-2/fulltext

https://ciqual.anses.fr/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.