La colique néphrétique, une maladie des reins ?

La colique néphrétique est provoquée par l’apparition d’une lithiase ou calcul au niveau des voies urinaires. Parfois, il s’agit seulement de traces de cristaux. Ceux-ci peuvent enflammer l’appareil urinaire et particulièrement la vessie et l’urètre, provoquant de très vives douleurs. Si le calcul obstrue une partie des voies urinaires, l’écoulement d’urine devient difficile et cela peut provoquer des complications comme des atteintes rénales ou des infections.

Comment reconnaître la douleur d’une colique néphrétique ?

La colique néphrétique est facilement reconnaissable car elle provoque une très vive douleur de type coup de poignard. Celle-ci est ressentie tout d’abord au niveau du dos et peut irradier vers le ventre et les côtes. Les douleurs sont si violentes qu’elles peuvent déclencher des nausées et des vomissements. Si aucune position ne soulage véritablement les crises, celles-ci s’estompent le plus souvent en quelques minutes ou quelques heures. La colique néphrétique n’est généralement pas accompagnée de fièvre. Si la majeure partie des coliques néphrétiques guérit spontanément, il faut parfois avoir recours aux techniques de lithotritie extracorporelle pour venir à bout de lithiases importantes.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

mots-clés : Mal de dos
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.