Un œdème pulmonaire

L’œdème pulmonaire est une accumulation d’eau dans les poumons pouvant entrainer la mort par asphyxie, lorsqu’il est massif.

Il survient lorsque le coeur n’assure plus sa fonction de pompe. La circulation sanguine est alors inefficace, ce qui provoque l’accumulation d’eau dans les poumons. Les échanges gazeux ne peuvent plus se faire.

L’oedème pulmonaire se produit au cours d’une poussée d’insuffisance cardiaque gauche ou globale. Il peut s’agir d’une décompensation d’insuffisance cardiaque chronique ou d’une insuffisance cardiaque aiguë, à la suite d’un infarctus du myocarde, par exemple.

Une cause à la décompensation doit être recherchée comme une trouble du rythme cardiaque, un écart du régime sans sel ou de traitement, une anémie ou une infection.

Quels sont les symptômes de l’œdème pulmonaire ?

Le principal symptôme de l’œdème pulmonaire aigu est la dyspnée ou difficulté respiratoire. L’essoufflement peut être brutal ou progressif. Les activités quotidiennes sont de plus en plus difficiles à réaliser, le repos se fait en position demi-assise.

Lorsque l’œdème pulmonaire est massif, l’impression d’étouffer prend le dessus, avec une angoisse importante et des sueurs, ainsi qu’une cyanose. Une perte de connaissance peut survenir si les échanges gazeux ne se font plus. Le décès peut survenir en quelques heures.

Dans les formes moins importantes, une toux accompagnée d’expectorations mousseuses peut être l’un des signes révélateurs de l’œdème pulmonaire et de la décompensation cardiaque. L’auscultation pulmonaire retrouve des râles crépitants dans les deux bases pulmonaires, si l’œdème est peu important et dans la totalité des champs pulmonaires si l’œdème est massif.

Comment traiter l’œdème pulmonaire ?

L’œdème pulmonaire est une urgence médicale. Le SAMU doit être appelé. Le sujet doit être installé en position demi-assise au domicile, en attendant les secours.

L’hospitalisation est, la plupart du temps, nécessaire. Une radiographie pulmonaire va être réalisée dans un premier temps et va permettre d’établir le diagnostic en montrant des opacités dans les champs pulmonaires, bilatérales et symétriques, d’aspect floconneux.

Un traitement par voie intra-veineuse peut s’imposer en cas d’œdème massif ou de troubles de la conscience. Des médicaments diurétiques sont administrés pour diminuer la charge du cœur et éliminer l’eau présente dans les poumons.

L’oxygénothérapie apporte également un soulagement. La tension artérielle doit être équilibrée. Des troubles du rythme cardiaque peuvent être associés et doivent être traités en urgence. Un traitement vasodilatateur et des anticoagulants doivent accompagner cette prise en charge.

> Un expert santé à votre écoute !

Vidéo : Vos médicaments toxiques pour vos poumons ?

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.