Bronchite et grossesse : quels traitements autorisés ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLorsqu'on est enceinte, il n'est pas aisé de se soigner. Médicaments toxiques pour le fœtus, radiographies contre-indiquées pour les femmes enceintes, principe de précaution : impossible de prendre soin de soi ! Les petits problèmes peuvent encore attendre, mais une bronchite carabinée nécessite des traitements. On les passe en revue, avec le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.
Bronchite et grossesse : quels traitements autorisés ? stockphoto

La bronchite est une inflammation des bronches souvent due à un virus. De ce fait, les antibiotiques sont donc inutiles pour la soigner. "Chaque année, dix millions de bronchites aiguës sont diagnostiquées en France", rapporte l’Assurance Maladie.

Lors d'une bronchite, les bronches, chargés de mener l'air inspiré de la trachée aux poumons, sont infectées. L’inflammation rend la respiration plus difficile, car les parois des bronches sont enflammées et produisent une quantité importante de mucus. La bronchite implique une toux profonde.

Cette maladie guérit spontanément la plupart du temps, en dix jours environ. La bronchite ne doit pas être confondue avec la bronchite chronique : cette dernière s’installe dans la durée et nécessite une prise en charge particulière, et ce, particulièrement en cas de grossesse.

Bronchite : dangereuse pour la femme enceinte ?

Dans la plupart des cas, la bronchite en elle-même ne présente pas de grands dangers pendant la grossesse. Cependant, la fièvre est à surveiller de près car elle peut être néfaste pour le développement du fœtus. C'est principalement à ce symptôme non spécifique qu'il faut être vigilant.

La grande majorité des bronchites étant virale, le système immunitaire est en effet capable de faire le reste et les antibiotiques s'avèrent inutiles la plupart du temps. La toux, gênante et sèche au début, devient grasse par la suite. Toutefois, sa forme sèche et irritante ne sera prise en charge que si elle devient handicapante pour la maman, notamment si elle cause des troubles son sommeil. Dans tous les cas, une infection durant la grossesse impose une consultation chez votre médecin.

Les médicaments contre la bronchite chez la femme enceinte

Pour faire tomber la fièvre, le paracétamol est le seul qui puisse être pris sans danger. Les anti-inflammatoires, tels que l'ibuprofène ou l'aspirine, sont en effet contre-indiqués.

Dans les quelques cas de bronchites bactériennes, certains antibiotiques sont en revanche autorisés chez la femme enceinte. Les siropsantitussifs ne sont en outre utilisables qu'avec parcimonie et pour une toux très gênante.

Le dextrométhorphane et la codéine sont alors les antitussifs de choix. Attention à la prise de compléments alimentaires qui peuvent nuire à la grossesse. Dans tous les cas, le moindre doute concernant un médicament ou un complément alimentaire doit vous mener à demander conseil à votre pharmacien.

Comment faire le tri entre les médicaments autorisés et contre-indiqués pendant la grossesse ?

La réponse du Dr Della Valle, médecin généraliste

"Il est conseillé de consulter le site du CRAT qui recense les médicaments autorisés et contre-indiqués pendant la grossesse. Cela ne dispense cependant pas d’un avis médical".

Photo : Schéma comparant les bronches en situation normale (en haut) et en cas de bronchite aiguë (en bas) montrant l'inflammation de la paroi

Photo : Schéma comparant les bronches en situation normale (en haut) et en cas de bronchite aiguë (en bas) montrant l'inflammation de la paroi© Creative Commons

Crédit : National Heart Lung and Blood Institute, 12 novembre 2013 - CC - Licence : domaine public

Bronchite et grossesse : les remèdes naturels sans risque

Si les remèdes naturels ne peuvent pas toujours remplacer les médicaments, certains vont s'avérer efficaces pour soulager les maux de la bronchite. Voici ceux qui sont sans risque pour la femme enceinte.

Le miel soigne efficacement la bronchite pendant la grossesse

Produit naturel fabriqué par les abeilles, le miel possède de nombreux bienfaits. Il est notamment apprécié pour son action antitussive qui lui permet d’adoucir la gorge et de prendre en charge les quintes de toux. Vous pouvez prendre du miel de pin seul ou en verser dans vos infusions de sauge ou de plantain. Les phytothérapeutes recommandent 3 tasses par jour.

L’oignon, un autre remède de grand-mère contre la bronchite aiguë

Depuis toujours, nos grands-mères utilisent l’oignon dans le traitement de la bronchite. Vous pouvez le manger cru ou le cuire et inhaler les vapeurs. Si vous préférez, vous pouvez également prendre une cuillère à café de jus d’oignon diluée dans un verre d’eau, 3 ou 4 fois par jour.

Les huiles essentielles pour dégager les voies respiratoires

L’aromathérapie livre parfois des résultats intéressants en cas de bronchite. En effet, plusieurs huiles essentielles (lavande, eucalyptus) dégagent les voies respiratoires grâce à leur propriété expectorante. Cependant, certaines sont contre-indiquées ou déconseillées pendant la grossesse. Par précaution, consultez votre médecin avant de débuter un traitement à base d’huiles essentielles.

Comment prévenir la bronchite ?

La bronchite est une maladie très contagieuse qui peut aisément se transmettre d'un membre de la famille à un autre. Un baiser ou un contact physique suffit à contaminer une autre personne. De même si vous touchez le même objet, juste après une personne infectée. Pour limiter la transmission du virus responsable de la maladie, certains gestes barrières sont vivement conseillés :

  • tousser dans le creux de son coude ;
  • utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter ;
  • se laver les mains au moins 30 secondes avec du savon ;
  • se couvrir les extrémités du corps (mains, tête…) ;
  • éviter les baisers avec son enfant ou une autre personne malade ;
  • ne pas surchauffer l’intérieur de la maison (l’air sec favorise les agents infectieux) ;
  • humidifier l’air des chambres.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste