Anorexie : les symptômes qui doivent alerter

L’anorexie est une maladie comportementale, surtout féminine, qui touche des adolescentes toujours plus jeunes. Les conséquences des privations alimentaires sont régulièrement dramatiques. C’est pourquoi le diagnostic doit être posé rapidement. Certains symptômes sont de véritables signes d’alerte.

Les quatre signes d’alerte de l’anorexie

Les signes d’alerte de l’anorexie sont listés officiellement. Le premier est ainsi le refus de se maintenir dans un intervalle de poids acceptable en fonction de l’âge et de la taille. L’indice de masse corporelle (IMC) est alors inférieur à 17,5. Le deuxième signe correspond à la peur des kilos et se traduit par des réactions irrationnelles. La balance est systématiquement utilisée après avoir mangé afin de limiter la prise de masse. Cette crainte est une obsession et le tissu graisseux, nécessaire à la vie, devient l’ennemi à abattre. Troisième symptôme : l'anorexique a une perception déformée de son corps. Se voyant systématiquement plus grosses qu'elles ne le sont, ces jeunes personnes voient leur confiance en soi se dégrader rapidement. Enfin, le quatrième signe découle de la perte radicale des graisses : la jeune femme ne produit plus de règles, et ce durant trois mois consécutifs.

Deux anorexies pour un même mal

Bien que l’anorexie revête une infinité de facettes, sont à dissocier deux grands types d’anorexie, dont les symptômes diffèrent quelque peu. L’anorexie dite "restrictive" correspond à la privation de nourriture. Pour tromper la famille, l’anorexique échafaude alors des excuses pour ne pas assister aux repas et pratique parfois du sport de façon excessive. L’anorexie dite "boulimie" correspond à une absorption rapide d’une quantité anormalement grande de nourriture. Vomissements contrôlés, médicaments laxatifs, diurétiques et sport excessif apparaîtront par la suite comme salvateurs pour la personne malade.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :