Tiques : 6 gestes indispensables pour eviter les morsures

Les tiques sont la hantise des promeneurs français. Ces parasites - particulièrement actifs au printemps et à l’automne - peuvent en effet transmettre une douzaine de pathologies à l’homme dont la redoutée maladie de Lyme. Zoom dans notre diaporama sur les gestes à faire pour éviter les morsures de ces bestioles inquiétantes pendant vos balades dans la nature ou votre jardin. 

Tiques : les maladies qu’elles peuvent transmettre 

La morsure d’une tique ne provoque pas de douleurs. En revanche, si le parasite est porteur de bactéries, il peut transmettre plusieurs pathologies aux hommes. Il est désormais fortement lié à la maladie de Lyme dans l’esprit des Français. Toutefois, elle n’est pas la seule complication à craindre. 

La tique peut aussi être vectrice d’agents pathogènes responsables d’encéphalites, l'encéphalomyélite de Powassan ou encore de fièvres hémorragiques. Elle est aussi susceptible de transmettre des bactéries responsables de rickettsioses (maladies infectieuses dues à des microorganismes et voisines du typhus) et de tularémie (maladie infectieuse du lapin et du lièvre provoquant fièvres, frissons, douleurs digestives...). Le parasite peut aussi transmettre le virus d'Epstein-Barr ou des arbovirus qui atteignent le système nerveux central.

Il est précisé sur le site de l’assurance maladie : "après une morsure (ou piqûre) de tique, il est important d’extraire le ou les tiques le plus vite possible. En effet, si la tique est porteuse de la bactérie Borrelia, le risque de transmission de cette bactérie, responsable de la maladie de Lyme, augmente avec la durée d'attachement de la tique à la peau". Il est ainsi important d’inspecter votre corps et celui de vos enfants après une promenade en forêt dans une zone végétalisée, sans oublier de vérifier les aisselles, les plis du genou, les organes génitaux, le nombril, les conduits auditifs et le cuir chevelu. 

Par ailleurs, plusieurs gestes - présentés dans notre diaporama - permettent de réduire le risque de morsures de tiques pendant les sorties.

Porter des vêtements couvrants

1/6
Tiques : 6 gestes indispensables pour éviter les morsures

Lorsqu'on s'assoit dans l'herbe, vêtu d'un simple short ou d'une jupe, les jambes frôlent les plantes. Résultat ? Les tiques ont directement accès à leurs repas favoris : le sang sous la peau.

Pour minimiser le risque, mieux vaut porter des vêtements longs, rentrer son pantalon dans ses chaussettes ou mettre des bottes. Cependant "même ces gestes ne préviennent pas complètement du danger, indique la spécialiste. La tique peut grimper sur le tissu et se glisser en dessous."

Rester dans les chemins

2/6
Tiques : 6 gestes indispensables pour éviter les morsures

Les tiques aiment les herbes hautes et les buissons. Ainsi, il est conseillé lors des balades en forêt de rester sur les sentiers balisés et débroussaillés. 

Mettre du répulsif

3/6
Tiques : 6 gestes indispensables pour éviter les morsures

La tique est un insecte. Utiliser un répulsif peut la dissuader de venir sur vous. Cependant, il ne faut pas s'asperger n'importe comment et avec n'importe quoi, car ce sont des produits toxiques. "Il faut se procurer un répulsif adéquat en pharmacie et n'en mettre que sur les vêtements" conseille Muriel Vayssier, spécialiste des tiques.

L'huile essentielle de lavandin et la citronnelle sont également des insecticides naturels.

Avoir un tire-tique sur soi

4/6
Tiques : 6 gestes indispensables pour éviter les morsures

Pendant une excursion champêtre, il ne faut pas oublier de prendre un tire-tique (disponible en pharmacie) dans son sac à dos.

Si on aperçoit une tique sur sa peau, "il ne faut surtout pas la tirer d'un coup. Si les pièces buccales cassent elles restent plantées dans la peau. C"est comme ça que la tique peut être vectrice d"une bactérie responsable d'infections sérieuses comme la maladie de Lyme", explique la spécialiste. Il faut tourner dans plusieurs sens pour l'enlever. En la jetant, on prend le risque qu'elle morde encore quelqu'un. Mieux vaut la mettre dans une boite au congélateur pour la tuer d'abord.

Bien s'inspecter et secouer ses vêtements

5/6
Tiques : 6 gestes indispensables pour éviter les morsures

Contre les tiques aucune technique de prévention n'est efficace à 100%. Quand on rentre chez soi, il faut s'inspecter dans les moindres recoins, secouer ses vêtements et les laver.

Reconnaître la tique : "Une tique est noire/marron et ne fait que quelques millimètres. On peut la voir grimper sur la peau pour chercher un endroit où mordre", détaille la spécialiste. Attention ! Lorsque la tique mord, on ne ressent aucune douleur, l'insecte peut rester sur la peau plusieurs jours. Après son repas, elle se gorge de sang et gonfle énormément.

Inspecter la fourrure de ses animaux

6/6
Tiques : 6 gestes indispensables pour éviter les morsures

Il ne faut pas oublier, non plus, d'inspecter la fourrure de ses animaux. Les tiques aiment se fixer sur la peau des chiens et des chats et peuvent leur transmettre des maladies.

Sources

France Lyme, l"Association de lutte contre les maladies vectorielles à tiques.

Merci à Muriel Vayssier-Taussat, chercheuse à l"Ecole nationale vétérinaire d"Alfort (ENVA)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.