Coliques néphrétiques : 3 aliments à éviter

Si les coliques néphrétiques sont connues pour être très douloureuses, de nombreuses personnes ne savent pas que l'alimentation joue un rôle clé dans leur survenue. Pour les prévenir, il est donc primordial d'adopter un régime alimentaire anti coliques néphrétiques et d'éviter certains aliments.

Publicité

© Istock

Causes et symptômes des coliques néphrétiques

Les coliques néphrétiques sont des sensations très douloureuses et unilatérales localisées dans le bas du dos. Elles sont majoritairement liées à la présence de calculs dans les reins ou les voies urinaires (lithiase rénale), ce qui entraîne alors les fameuses douleurs, mais également des envies d'uriner et des vomissements chez certains.

Publicité
Publicité

L'alimentation comme prévention des coliques

Les calculs rénaux, qui sont pour la plupart composés d'oxalate de calcium, peuvent être liés à une absorption excessive de protéines animales, de sel et d'oxalates. En prévention, il est donc préférable d'en diminuer la consommation avec l'accord d'un médecin et de privilégier une alimentation faite maison équilibrée et adaptée, avec des apports suffisants en calcium.

Les 3 aliments à bannir de l'assiette

Lorsque l'on est sujet à la lithiase rénale (calculs oxaliques) et aux coliques néphrétiques, il est donc recommandé de limiter ses apports en viande au profit des protéines végétales. Il est également conseillé de réduire drastiquement sa consommation de biscuits industriels et autres produits trop sucrés. Enfin, le chocolat doit lui aussi être évité de par sa teneur en oxalates.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X