Un écoulement purulent

Comme son nom l’indique, l’otite purulente se traduit avant tout par la présence de sécrétions purulentes épaisses jaunes ou orangées dans le conduit externe de l’oreille. Généralement, ces sécrétions indiquent que le tympan est perforé. Seul un examen médical réalisé avec un otoscope pourra confirmer, ou infirmer, cette éventualité. Dans ce cas, pas d’inquiétude, la membrane du tympan se reforme généralement spontanément après quelques semaines à peine. Si ce n’est pas le cas, une simple opération chirurgicale visant à réparer la membrane pourra être envisagée dans les mois à venir.

Les autres symptômes d’une otite purulente

Outre les sécrétions purulentes, ce type d’otite se caractérise également par un certain inconfort au niveau de l’oreille interne : sifflements, bourdonnements et acouphènes principalement. Dans un même temps, ces symptômes peuvent s’accompagner de vertiges ou de légères pertes d’équilibre, de nausées, de fortes fièvres (supérieures à 39°C), d’intenses maux de tête et d'une diminution (légère à modérée) de l’audition. Ces différents symptômes exigent une consultation médicale d’urgence.

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.