Otite externe du baigneur : les symptômes

Comme l’indique son nom, l’otite du baigneur est une forme de l’otite externe, qui touche les personnes ayant été en contact prolongé et fréquent avec l’eau (nageurs en piscine ou en mer). Ce mal à l’oreille survient donc surtout l’été, période de baignades.

Publicité

© Istock

Les symptômes de l’otite externe du baigneur

L’eau des baignades va maintenir le conduit auditif externe dans un état de forte humidité, propice à la propagation des microbes, d’où un risque d’inflammation de type otite. Les symptômes apparaissent généralement dans les deux jours suivant une baignade. Ils se caractérisent par une sensation d’oreille bouchée, des élancements douloureux, une rougeur et une chaleur de l’oreille révélatrices de l’inflammation, une audition altérée, et parfois des écoulements au niveau du pavillon.

Publicité
Publicité

Traitement de l’otite de piscine

En cas d’otite externe du baigneur, il faut consulter un médecin, lequel commencera par vérifier l’état du tympan, puis prescrira des médicaments sous la forme d’antalgiques et de gouttes antibiotiques pendant 8 à 10 jours. Il est recommandé d’éviter les baignades tant que l’otite n’est pas complètement soignée. Pour éviter les récidives, il existe des conseils simples à observer : tout d’abord, dès la sortie du bain, ôter l’eau résiduelle dans les oreilles en penchant la tête sur le côté, puis bien se sécher les oreilles avec la serviette de bain ; ensuite, éviter le recours au coton-tige, lequel agresse le conduit auditif et l’enflamme ; enfin, porter si possible des bouchons de piscine pour oreilles afin de se protéger davantage.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X