Grippe : le point sur l'épidémie 2018

Comme chaque année, la grippe a provoqué une épidémie hivernale en 2018. Les observatoires ont recensé, entre autres, l'efficacité de la vaccination antigrippale, les zones les plus touchées, le taux de mortalité imputable à la grippe et les types de virus responsables.

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x348.jpg© Istock

Comment s'est présentée l'épidémie de grippe en 2018 ?

L'épidémie hivernale de grippe a commencé en décembre 2017 et duré jusqu'en mars 2018, avec un pic pour le mois de février. Les virus de types A et B ont été isolés de manière à peu près équivalente chez les sujets qui ont été testés, avec une légère prédominance pour le virus A. Les régions les plus touchées par la grippe ont été l'Auvergne, la région Rhône-Alpes, la Bretagne et les Hauts-de-France. Les symptômes ont été ceux qui sont classiquement rencontrés lors d'une grippe : fièvre élevée, catarrhe oculo-nasal, grande fatigue. La mortalité n'a pas été plus élevée que les autres années. Le nombre de décès dus à la grippe et ses complications a été évalué à environ 6 000.

Publicité

Quelle a été l'efficacité du vaccin antigrippal en 2018 ?

Publicité

Comme chaque année, des campagnes de vaccination antigrippale ont commencé à l'automne 2017 et ont fini en janvier 2018, pour prévenir l'épidémie de grippe, principalement chez les sujets âgés et fragiles. Les vaccins ont été également proposés dans certaines structures pour le personnel. En 2018, le taux d'efficacité du vaccin a été de 55 % pour les personnes âgées de plus de 65 ans et de 45 % pour les autres. Il s'est montré plus efficace sur le virus A.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés