Incontinence urinaire: quels facteurs de risque?
Sommaire

Les efforts répétés

"La constipation qui oblige à pousser, la toux, les éternuement qui occasionnent des efforts augmentant la pression abdominale, favorisent l'apparition des symptômes de l'incontinence urinaire d’effort", explique le Pr Emmanuel Chartier-Kastler urologue.

"Lorsque la toux devient chronique, comme chez les fumeurs par exemple, les muscles finissent par se distendre. Un phénomène qui s'accentue avec l'âge et qui se double d'une perte d'efficacité des nerfs qui permettent le réflexe de verrouillage avant une toux ou un éternuement. La kinésithérapie peut aider à mieux contrôler le périnée."

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):