Incontinence du chien : une infection urinaire

Une infection rénale entraîne des envies d'uriner répétées et souvent incontrôlables. Ainsi, en cas d'inflammation de la vessie ou des voies urinaires, le chien peut avoir des pertes d'urine régulières. Ceci s'accompagne généralement d'une fièvre. On peut se douter d'une infection urinaire si les urines ne sont pas abondantes. Un traitement antibiotique permet de soigner l'infection et de retrouver la propreté habituelle de son chien.

Incontinence du chien : une maladie neurologique

Les nerfs ou les messages nerveux sont souvent les responsables de l'incontinence du chien. Un traumatisme sur l'appareil urinaire de l'animal peut ainsi entraîner une incontinence. La lésion empêche la transmission des signaux qui permettent au chien d'avoir conscience de son envie d'uriner. On peut constater une incontinence continue, avec de l'urine qui s'écoule en permanence, quand le sphincter est touché.

Incontinence du chien : un problème hormonal

Les chiennes sont souvent sujettes à une incontinence quand elles ont été stérilisées. Leur production hormonale est modifiée et elles ne produisent plus certaines hormones qui leur permettent de réguler et de contrôler leur vessie. Un traitement hormonal est alors nécessaire.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.